Mois novembre 2005

21 Nov

Commentaires fermés sur Pourquoi la synthèse ?

Pourquoi la synthèse ?

par

Au Congrès du Mans, le Parti socialiste a délivré un message simple : les socialistes sont désormais tous rassemblés pour bâtir ensemble le projet pour la France. La synthèse n’allait pas forcément de soi, elle était pourtant à la fois utile et nécessaire. Utile d’abord au pays, face à une droite qui échoue, les Français voulaient une gauche qui se rassemble pour crédibiliser un nouveau chemin à la France.

Utile au Parti, qui devait, une fois son orientation clarifiée, se rassembler pour étendre la cohérence à tout le parti.

Cette orientation nécessitait pour nous doigté et clarté. Nous ne souhaitions ni l’humiliation, ni la dilution.

Tout au long des trois jours du Congrès, les délégués ont été informés de l’avancement des débats. Les négociations se sont tenues sur un mandat clair fixé par les délégués. Nous voulions la cohérence, elle est au rendez-vous. Lire la suite…

catégorie Ecrits, Expressions

10 Nov

Commentaires fermés sur Intervention lors du congrès PS du Mans

Intervention lors du congrès PS du Mans

par

Intervention de JC Cambadélis lors du congrès PS du Mans de novembre 2005

La France va mal et la gauche n’est pas au mieux. La France va mal et la question n’est pas seulement, pas exclusivement, pas totalement sociale.

La France vit une crise d’identité et son modèle est miné, attaqué. Les Français sont bridés par le libéralisme dans leur désir d’entreprendre, de créer, d’innover. Les Français sont relégués par l’explosion des inégalités, où qu’ils se trouvent, ils butent sur le mur du marché, dubitatifs sur l’amélioration de leur quotidien mais aussi sur des lendemains qui changent.

La France et les Français doutent. Et le doute a envahi toutes les sphères de la société. Alors s’installe une forme de démocratie punitive où le ressentiment le dispute à l’amertume.

Jacques Chirac porte l’immense responsabilité de la dépression Française car il a trop promis et peu tenu. Il a promis de réduire la fracture sociale, il a imposé la facture libérale. Il a surfé sur l’insécurité, elle vient aujourd’hui tout ruiner. Et quand on voit comment M. Barroso ose traiter la France, on se dit que jamais sous De Gaulle ou Mitterrand, on en serait arrivé là. Non Monsieur Barroso la France n’a pas besoin de votre chèque mais d’une politique anti-libérale. Lire la suite…

catégorie Discours, Expressions

01 Nov

Commentaires fermés sur Un débat entre Jean-Christophe Cambadélis et Jean-Luc Mélenchon

Un débat entre Jean-Christophe Cambadélis et Jean-Luc Mélenchon

par

Le Nouvel Economiste : Entrons immédiatement dans le vif du sujet : à votre avis, ce traité est-il libéral ?

Jean-Christophe Cambadélis : Non, c’est un préjugé. D’abord, l’Europe vit une période particulière de son histoire avec l’élargissement après la chute du mur de Berlin, la contestation de l’axe franco-allemand et l’après-crise européenne sur l’Irak. De surcroît, nous sommes dans un moment plus libéral que social-démocrate. Et pourtant nous n’avons pas un traité libéral mais d’un texte qui se situe au point d’équilibre de l’Europe.

Jean-Luc Mélenchon : Ce traité constitutionnalise l’ordre libéral. Depuis la création de l’Union soviétique, c’est la première fois qu’on mentionne dans une constitution des positions politiques comme le respect de la « concurrence libre et non faussée ». Tous les principes de régulation de l’économie un peu coercitifs comme le volontarisme politique sont explicitement bannis dans ce traité.

J-C. C. : Je conteste cette lecture. Alors qu’à Nice on évoquait l’économie de marché ouverte, de « l’emploi élevé », l’article I du Traité de Bruxelles se réfère à l’économie sociale de marché et du « plein emploi » ce qui n’est pas de conception libérale. Pourquoi Jean Luc soutenait Nice et ne soutiendrait pas ce traité qui est meilleur. Je suis par ailleurs très étonné de voir mon ami Jean-Luc demander l’instauration de la social-démocratie en Europe par la voie constitutionnelle. Lire la suite…

catégorie Expressions, Interviews