Mois mars 2006

24 Mar

Commentaires fermés sur Villepin ou la tragédie du prétendant

Villepin ou la tragédie du prétendant

par

Le quinquennat de Jacques Chirac sera celui du malentendu voir du mal entendant. Le Président de la République fut mal élu. On ne vit que sa victoire mais elle cachait sa faiblesse. Miraculé d’un 1er tour qui doit tout à Charles Pasqua et à la division de la gauche. Il ne pouvait compter sur ses propres forces, tant celles-ci après un septennat chaotique, étaient réduites. Il s’empressa de créer l’UMP comme on se donne de l’air. Donna Raffarin à la France et parti visiter le monde. On vécu sur une illusion, celle d’un état-UMP détenant tous les pouvoirs. La réalité était tout autre. La France n’avait pas réinvestit la Chiraquie mais éliminer Le Pen. La différence est de taille, le régime n’avait pas d’assise, le quinquennat n’avait pas de mandat. Pourtant Chirac/Raffarin adoptèrent un profil haut, celui d’un libéralisme patelin, s’attaquant aux retraites, à la Sécurité Sociale, au Code du travail, revenant sur les 35 heures, bloquant les salaires des fonctionnaires, supprimant les emplois jeunes. Chirac agissait comme si il fallait gommer sa cohabitation avec Lionel Jospin, défaisant la gauche plutôt que refaisant la France. Hormis un bref moment d’Union nationale à propos de l’Irak. La France se cabrait contre une potion aussi amère que peu amène. La déroute des Régionales, la banqueroute des Européennes, manifestaient le peu de prise de Jacques Chirac sur la France. Lire la suite…

catégorie Ecrits, Expressions