Mois mars 2008

31 Mar

Commentaires fermés sur Appel pour un vrai débat de congrès !

Appel pour un vrai débat de congrès !

par

La France a entamé une formidable transition économique, sociale et culturelle. Cette lente transformation est sans équivalent depuis la fin de la deuxième guerre mondiale. Elle intervient alors que la mondialisation s’impose, la géopolitique change de base, et les moteurs de la contestation n’ont plus les mêmes ressorts. L’économie des services, le passage à la révolution de l’immatériel, la concurrence des économies émergentes, l’hyper mobilité, l’individualisation des modes de vie, les progrès de la science sur l’humain, les défis environnementaux, la montée des écosystèmes complexes, le vieillissement, ou encore la « rurbanisation » de nos campagnes et la densification de nos villes.

Le monde change. Si nos valeurs ne changent pas ; elles doivent se déployer dans un monde nouveau.

Nos principes d’égalité, de justice, de solidarité doivent se décliner dans une évolution démographique et avec des marges de manœuvre budgétaire sans commune mesure avec celles du siècle précédent.

Le socialisme reste la domestication économique sociale et écologique de l’économie de marché. Nous voulons l’émancipation des hommes et des femmes face à leurs aliénations d’existence, de concurrence, du marché, des sexes, ou des origines. Mais il faut donner de l’efficacité à ses principes en terme de retraite, de santé, de salaire, d’emploi, d’éducation, de culture et de production industrielle etc. Lire la suite…

catégorie Ecrits, Expressions

17 Mar

Commentaires fermés sur Interview dans Le Monde

Interview dans Le Monde

par

–    La victoire de la gauche aux élections municipales et cantonales doit-elle accélérer ou ralentir la course à la tête du PS ?

Ce n’est évidemment pas le sujet ! Si rien n’est fait, si la droite s’entête, le pays grondera ! L’urgence est double : obtenir un changement radical de politique, mais aussi éviter que les français s’enferment dans la démocratie punitive. Le Président de la République est responsable mais les institutions aussi. La réforme des institutions est urgente, peut être même un préalable. Il faut redonner au Parlement représentation et pouvoir. Nicolas Sarkozy doit favoriser le consensus pour permettre une nouvelle donne institutionnelle. Il doit par exemple renoncer à sa demande de visite à l’Assemblée Nationale. Il lui faut accepter la proposition de Laurent Fabius faisant obligation de compter son temps de parole dans celui de la majorité parlementaire, il doit respecter la liberté du Conseil Supérieur de la Magistrature, et accepter une dose de proportionnelle. Lire la suite…

catégorie Expressions, Interviews