Le PS se transforme en une pétaudière

par · 17 mai 2008

Ce matin sur France Info j’ai réagi après l’officialisation de la candidature de Ségolène Royal à la direction du Parti socialiste.



> Ecouter l’émission

PARIS – Au lendemain de l’annonce de la candidature de Ségolène Royal à la direction du Parti socialiste, le député Jean-Christophe Cambadélis a dénoncé samedi la « querelle des ego » et la « course entre les présidentiables vraiment insupportable », jugeant que le PS se transformait en « une pétaudière ».

« Ce n’est pas une surprise », mais « la méthode me choque », a déclaré le député de Paris sur France-Info au lendemain de l’annonce de Ségolène Royal. « J’ai vraiment l’impression qu’on est en train de transformer le Parti socialiste en une pétaudière ».

Jean-Christophe Cambadélis a déploré qu' »on ne respecte ni les règles, ni le calendrier, ni les militants », car « le dépôt des contributions (…) ne doit intervenir que le 1er juillet, puis les motions le 13 septembre, puis il y a le Congrès, et au lendemain du Congrès on désigne le candidat à l’élection présidentielle ».

Dénonçant « une gigantesque querelle des ego », l' »espèce d’autisme de nos dirigeants politiques » et « une course entre les présidentiables qui est vraiment insupportable », ce proche de Dominique Strauss-Kahn a estimé que le PS avait besoin d’une « orientation » et en a appelé au « débat d’idées ». AP

catégorie Parti Socialiste