Ségolène Royal: un étrange déclaration qui accroit la confusion !

par · 16 septembre 2008

PRPS.jpgSégolène Royal a annoncé qu’elle ne faisait pas de sa candidature un préalable, un préalable à qui ? A quoi ?

Constatation d’un isolement ? Synthèse avant débat ? ou dérobade, enrobade ? Fausse sortie, valse hésitation…

Cette étrange déclaration ajoute à la confusion et le PS se perd dans des jeux puériles…

catégorie Parti Socialiste

Les commentaires9 Commentaires

  1. Catherine dit :

    Le microcosme des internautes n’est pas forcément en phase avec la réalité et les invectives de ceux qui « discutent » sur le blog de Moscovici ne représentent et heureusement qu’eux-mêmes.

  2. Baillergeau Maurice-Alain dit :

    Accords écrits et engagements publics remis en cause sans justification connue ou compréhensible des militants.
    La vie du PS est suprenante, voir déroutante, pour les non-initiés.

  3. Florent dit :

    Une chose est claire, à Lyon, un rapprochement avec Royal ne passerait absolument pas. Il serait temps d’avancer avec Aubry

  4. Phil32 dit :

    Jean Christophe , va faire un tour, si tu en as le temps, sur le blog de Pierre et lire les commentaires de son dernier post .

    http://moscovici.typepad.fr/blognational/2008/09/dpche-afp—16.html

    Très intéressant

    Courage

  5. chouka dit :

    Toutes ces hésitations ont un impact immédiat au niveau local, avec quelques particularismes.

    En tout cas débat très intéressant à la fédé, autour des contributions à Toulouse, qui illustre bien les divergences, les convergences, les stratégies.. :
    http://lebavost.wordpress.com/2008/09/16/presentation-federale-des-contributions-a-toulouse-compte-rendu-de-linterieur/

  6. arsinoë dit :

    « Un temps pour chaque chose et une chose pour chaque temps ».
    Nous sommes en train de traverser la tempête sans trop de dommages. Restons unis et n’écoutons pas les rumeurs. L’objectif d’un certain nombres de nos camarades est de nous dissoudre, montrons notre résistance et soutenons nos leaders qu’il s’agisse de Pierre, d’Arnaud ou de Jean Christophe….chacun a pu, à un moment ou à un autre, commettre des maladresses, certains ont cru bon s’y engouffrer et prédire notre perte…c’était sans compter avec notre résistance et notre camaraderie. Reste à tenir bon le cap.

  7. Thierry dit :

    Il est certain que cette annonce semble ressembler à un coup de la dernière chance pour ne pas se retrouver complètement isolé. Par ailleurs, lecteur du parisien, il semble de DSK confirme son soutien à la démarche de Martine Aubry, comme quoi !

  8. Phil32 dit :

    Valse hésitation, je pense : Ségolène est en train de prendre conscience, un peu avant Bertrand que les militant(e)s ne veulent pas d’un présidentiable à la tête du PS. Et puis elle  » en gonfle  » de plus en plus. Le mieux c’est qu’elle  » se casse maintenant  » car elle pollue.
    Faudrait lui conseiller d’aller chez Bayrou maintenant !