Congrès du PS : Sachons raison gardée

par · 23 octobre 2008

PRPS.jpgAprès Jean Glavany, puis François Hollande, c’est au tour de Bertrand Delanoë de s’en prendre à Martine Aubry…

Qu’est ce qui justifie cet énervement soudain, cette fébrilité affichée, cette agression caractérisée ?

Le débat pour la préparation du congrès de Reims du Parti Socialiste avait jusqu’à présent une certaine tenue. Ce qui dans la phase de crise actuelle de l’économie mondiale était bien le moins. Ce n’est pas parce Bertrand Delanoë n’arrive pas à plier le match qu’il faut agresser l’autre équipe sur le terrain.

catégorie Parti Socialiste

Les commentaires2 Commentaires

  1. JL Parise dit :

    « Le modérateur se réserve le droit de ne pas publier tout message présentant un caractère insultant, raciste, haineux, diffamatoire, publicitaire ou hors sujet ».

  2. JL Parise dit :

    Pour ne pas laisser croire que je serais « hostile » à la motion D, je dois dire qu’hier, dans une réunion de présentation des motions, il m’est arrivé à plusieurs reprises (je présentais la motion …A, et il n’y avait personne pour la D) de préciser à plusieurs reprises que telle ou telle mesure, présentée comme un « + » par telle ou telle autre motion, se retrouvait dans la A, mais était aussi dans la D.
    80% des textes se retrouvent dans un « tronc commun » au PS, et c’est heureux. Pas de course à l’échalotte sur les 20% restants, et du concret, rien que du concret.