Le blog-notes N°55

par · 10 novembre 2008

bloc_note_copieV2.jpgLes socialistes ont tranché mais n’ont pas choisi.

Tranché plutôt à gauche, tranché pour une nouvelle gauche renouvelée et crédible. Ils n’ont pas choisi parce qu’ils ne pouvaient pas le faire. En effet, nos statuts sont ainsi fait que l’on élit d’une part le Conseil national à la proportionnelle et d’autre part le 1er secrétaire au scrutin majoritaire direct.

C’est un peu des législatives à la proportionnelle avant les présidentielles. L’Assemblée Nationale du Parti socialiste est constituée, c’est le Conseil National. Si nous voulons réussir la rénovation, il faut que le 1er secrétaire « putatif » puisse dégager une majorité stable dans le Conseil National. Car sinon c’est la cohabitation, le risque de blocage, l’instabilité, bref la rénovation a besoin d’une majorité stable.

Normalement le congrès est fait pour cela, car dimanche matin on vote une synthèse ou sur un texte, ou sur des textes. Ségolène Royal est arrivée en tête, il n’est pas anormal qu’elle tente de trouver une majorité d’ici à vendredi.

Avec Martine Aubry nous ne voulons ni nous chamailler sur les personnes, ni déroger à ce que nous avons dit depuis deux mois. Il faut rénover, construire l’alternative crédible à gauche.

Nous voulons un congrès qui marque la priorité aux Français avec l’adoption d’un « programme d’urgence sociale ». Nous souhaitons construire une opposition de projet, pas de rejet. Nous sommes favorables à une rénovation qui ne soit pas une dénaturation du Parti socialiste, de ses alliances etc…

Nous estimons nécessaire le retour de l’éthique militante à tous les niveaux.

Enfin, nous demandons une direction collective renouvelée dans son mode d’organisation comme pour ses participants.

Il faut un contrat de gouvernance du PS majoritaire, sinon le risque est grand que le PS soit bloqué. Nous attendons donc des propositions claires pour la rénovation à gauche, et que l’on cesse le débat sur « qui » dans la motion E pour aborder le « quoi » pour les socialistes et les Français.

Nous ne sommes pas dans le « Tout Sauf Ségolène » mais dans le « Tout Pour Réussir, Réunir, Rassembler ». Et cela nécessite d’y voir un peu plus clair sur les salaires, la fiscalité, l’économie, les sans papiers, le libre échange, l’Europe ou le rôle des services publics etc.

On avouera qu’entre ce que dit Manuel Valls et ce que propose Julien Dray, voire Vincent Peillon, il y a un gap que Ségolène Royal devrait clarifier pour faire une majorité…

catégorie Ecrits

Les commentaires9 Commentaires

  1. deburgh dit :

    DSK aura sa place, Martine est non présidentiable, DSK peut prendre les voies du MODEM assez largement.

    Romain

  2. deburgh dit :

    Bonjour, Il faut calmer Ségolène et demander à Vincent PEILLON de se mettre au repos du PS.
    Pourquoi ses tentatives répétées de putsch pour prendre le pouvoir comme 1er secrétaire alors que les instances nationales souhaitaient un ou une 1er secrétaire non présidentiable et V. PEILLON est responsable car trop opportuniste ! Je pardonne à Manuel VALLS car sa passion l’a dévoré.

    Bonjour sans vouloir remuer le feu et les braises bien ardentes de « Sainte Ségolène » :
    – Le 1er constat est qu’en guise de fraude « l’arroseuse », la « canonnière » s’est retrouvée bien arrosé, au final de 42 voix Martine AUBRY est passée à 102, pendant que Ségolène devant les médias prononcée sa non-défaite estimée à 50% et un peu plus et qu’elle persiste.
    – Le 2eme constat, c’est que Martine AUBRY est toujours rester discrète et en retrait de la scène médiatique pour ainsi conserver les intérêts du PS pendant que le clan de Ségolène s’est réserver la primeur de l’omniprésence audio visuelle pour détruire ses adversaires et s’affranchir des décisions du conseil national.
    – Le 3eme constat est que pendant que le clan de Ségolène continue à saborder le PS dans ses bases locales et nationales, puis de sa direction, en concomitance ils intègrent le même Conseil National du PS qu’ils détruisent et méprisent les militants des autres motions.

    Remarques : L’Hérault a la palme des absences de représentation au parlement Européen alors qu’est ce ça va être au Sénat, et il y a eu de la fraude dans ce département qui accusait le Nord, ses protagonistes ont déjà des ambitions dans les ministères ???

    Vincent PEILLON a la palme du retournement de veste et de la langue fourchue, sans son siège Européen il n’est rien : Demandez aux gens de la Somme. Martine je te supplie de rajeunir ce parti dans toutes ses bases locales et nationales, dans les sections aussi et de laisser à Benoît sa force : – Benoît HAMON est légitime dans les premiers rôles autant que pour son intelligence,- la jeunesse doit être triplée voir quadruplée, et la parité doit être respectée, – il faut intégrer le pouvoir de l’électorat de gauche pour ne pas limiter aux seuls militants le futur choix du candidat à la présidentielle de 2012 sinon catastrophe.Comment explique t’on la présence médiatique de Ségolène, Sarko la propulse t’elle ?Pourquoi François HOLLANDE n’est pas intervenu en interdisant aux différents candidats de se produire devant les chaînes de télévision avant la proclamation finale des résultats.Ségolène se fou des décisions du PS alors pourquoi reste t-elle, elle sait que le PS peut revenir le 1er parti d’opposition de gauche, elle ne peut vomir et manger les miettes !!! Elle doit ranger son hyper ego, car : – le PS c’est 1 % de l’électorat national de gauche seulement,- l’électorat de gauche ne veut pas de Ségolène,- elle a déjà eu sa chance, elle a perdu contre Sarko,- Ségolène est dans le show et dans la Com’, mais trop peu d’électeurs la suivent ?- Ségo c’est la défaite assurée contre Sarko en 2012, c’est aussi une opposition absente jusqu’en 2017, la preuve que s’est ‘il passé durant les 3 dernières années.

    A bientôt et bon courage Martine
    Je connais le nord, Paris et le sud et je sais où sont les vraies valeurs
    Romain

  3. Traline dit :

    @ Guy,

    Si DSK devient candidat en 2012. La question des alliances avec le MODEM n’aura pas lieu d’être car le MODEM fera forcément un faible score au premier tour. cqfd

    Bonne soirée
    Traline

  4. DEBURGH dit :

    Martine tous avec toi

    Romain

  5. Frontere dit :

    Je persiste à croire que dans le contexte actuel vous êtes, Jean-Christophe, l’homme de la situation. Il faudrait que Bertrand et Martine s’en rendent compte!

    L’intelligence de la motion D était de tourner la page du Traité constitutionnel européen et d’agréger des forces éparpillées, mais proches politiquement.

  6. Guy dit :

    « On avouera qu’entre ce que dit Manuel Valls et ce que propose Julien Dray, voire Vincent Peillon, il y a un gap que Ségolène Royal devrait clarifier pour faire une majorité… »

    J’en ai marre de toutes ces petites phrases et tous ces petits pics. Je pense qu’il y a beaucoup moins de différence entre les personnes citées ci-dessus qu’entre un Cambadelis, un Lang et un Fabius. Après je dis ça…

    Je suis strauss-khanien (j’ai voté pour lui en 2006, profondément socialiste, mais je ne me suis pas du tout retrouvé dans ce front disparate qu’était la Motion D. Et notamment sur ce rejet de Ségolène Royal et de la campagne présidentielle…

    Alors SVP, respectez le vote des militants, ne créez aucun front stérile et n’allez pas chercher des prétextes bidons pour exister. Car l’alliance ac le Modem, c’est pour plus tard, en 2012, et au 2nd tour. Et si jamais DSK est candidat (pq aps!), je suis sûr qu’il sera le premier a la réaliser.

    Ségolène doit pouvoir diriger le PS sans avoir constamment dans les pattes les aigreurs et les rancunes de certains socialistes frustrés.

    A bon entendeur…

  7. chouka dit :

    Jean-Christophe.
    La motion D était une démarche, un pari, une promesse.

    Mais ce qui s’est passé en Haute-Garonne le soir du congrès montre les limites de cette construction… C’est quand même dommage. J’en fais le compte rendu sur mon blog.

    Sur le reste, le premier secrétaire devrait être issu de la motion majoritaire, Vincent Peillon serait un bon choix. Ségolène Royal ce serait plus difficile, si elle propose son nom, elle prend le risque de créer une réaction, et souhaite régler le litige devant les militants… (sinon, elle part, comme Mélanchon ?)

  8. stephane dit :

    Bonjour,

    militant ps, j’ai voté pour la motion D. Le discours de Martine AUBRY m’a paru charpenté sur les questions économiques et sociales, et par ce vote j’ai exprimé aussi un besoin de renouvellement par rapport à la direction sortante.

    Je n’ai jamais vraiment apprécié le « style » de Ségolèhe Royal. Mais regardons les faits : elle est arrivé en tête, et assez nettement. Beaucoup de militants qui ont voté pour la motion E se sont retrouvés dans son discours sur le changement de gouvernance du parti…et dans son opposition très nette à Nicolas Sarkosy. Or le vote des militants doit être respecté : ce sera catastrophique sinon, avec une exacerbation des rancoeurs.

    C’est donc autour de SR que doit se faire le rassemblement et il me semble logique qu’elle soit premier secrétaire.

    Stéphane

  9. blabla dit :

    Après le vote de vendredi, il semble que cette vidéo vue plus d’un million 200 000 fois et cet article reviennent dans l’actualité :

    je décide pour vous … allez discuter dehors !

    http://www.dailymotion.com/relevance/search/poitou+charente/video/x4kdbf_royal-fountaine_news

    http://www.vsd.fr/contenu-editorial/l-actualite/les-indiscrets/550-le-clash-segolene-royal-jean-francois-fountaine