A propos de la « re »-fondation de « Besoin de gauche »

par · 19 décembre 2008

PRPS.jpgOutre le fait qu’il nous avait semblé que « Besoin de gauche » fut déjà crée… L’urgence dans la crise actuelle de construire le sous-courant du courant « Delanoë », lui-même partie prenante de la majorité Aubriste du PS, ne nous avait pas paru totalement nécessaire. Ceci en plus dans une prise de distance à peine voilée avec DSK.

Bon,  libre à Pierre Moscovici de vouloir exister sous ses propres couleurs, pour la prochaine présidentielle. Mais, jusqu’à présent cela ne nous a pas paru tout à fait pertinent. En attendant bonne route !

catégorie Parti Socialiste

Les commentaires8 Commentaires

  1. dsk2012 dit :

    les post strausskahniens sont désormais des moscovites, laissons-les à leur aventure derrière un « chef » dont on a vu l’efficacité et la capacité à rassembler.

    Le boulot est devant nous : remettre debout le PS que les amis de Pierre (Royal et Hollande) ont mis à terre.

  2. Alice dit :

    Bonjour Jean-Christophe.

    Je suis de ceux qui faisaient confiance à Piere Moscovici et qui se réjouissait qu’il porte la contribution Besoin de gauche, espérant, un peu naïvement sans doute, que cela scellait un terrain d’entente possible. Les déceptions sont venues au cours de l’été et Pierre Moscovici s’est approprié les signataires et le travail collectif de Besoin de gauche. Les signataires ont leur opinion, favorable ou défavorable, là-dessus.

    Mais il est aujourd’hui vain de s’adresser une nouvelle fois par blog interposé une liste de reproches, il faut donner une autre image du PS et surtout ne pas monter les uns contre les autres des militants qui se doivent de travailler ensemble. D’autant plus, que tu occupes désormais l’ancien secrétariat national de Pierre Moscovici et que la pilule doit lui sembler bien amère. Inutile d’enfoncer le clou outre mesure.

    Tu as certes fait un choix qui s’est avéré payant au final et tu dois certainement t’en féliciter. Mais les militants veulent aujourd’hui un retour à la raison et la fin des petites phrases assassines.

    Bonne année à tous.

  3. Frontere dit :

    Qui a été le plus utile au sein du P.S. ces derniers mois : Pierre Moscovici, qui semble ne plus savoir où il habite ni quels sont ses alliés du jour, ou Jean-Christophe Cambadélis, qui a construit patiemment la nouvelle majorité socialiste, et qui, surtout, permet à notre ami D.S.K. de garder intactes ses chances d’être le présidentiable issu de la mouvance socialiste en 2012?

    Souhaitons que Pierre Moscovici sache rapidement se ressaisir.

  4. lasuite dit :

    Je comprends que Camba s’interroge sur ce que fait Mosco. Parce que faut qu’en même ce le dire. Moi qui a suivi mosco dans cette histoire, je m’interroge fortement sur son honneteté intellectuel en particuliers quand je constate avec tristesse qu’il n’a pas appelé à voter pour Aubry. C’est grave car c’est la confirmation que sa démarche, qui a fait bcp de mal aux amis de DSK, était surtout personnel et voué à lui meme… Une impression de tromperie terrible.

    Pour répondre à Robert sur Fabius. Robert, il me semble qu’il serait peut-être préférable de pas faire trop les malins, les faits donnent raisons à Camba et on constate qu’en fin de compte ça se passe plutot bien. Ton discours est très violent et de ce fait manque de crédibilité à mon sens…

    Je ne sais pas si ce message va être publié mais vu les autres messages je pense que oui 🙂

  5. Robert dit :

    Camarade Camba,

    C’est pas du très haut-niveau ta remarque. Quand un parti va mal, les membres de la direction sortent les mitraillettes pour le terminer ? Ca risque de ne pas aller très loin et surtout, pour moi, tu te tires juste des balles dans le pied. Visiblement, le débat idéologique n’est toujours pas ton truc, tu préfères toujours parler stratégie, castagne et coup-bas. Quant à la prise de distance avec DSK… En t’alliant avec Fabius… il me semble que tu fais bien pire. A moins que ton objectif soit de saborder le PS pour le retour de DSK… Bon courage à Martine alors… bref, pour ton prochain post, réfléchis deux fois avant de le poster…

    Camarade Robert

  6. militant strauss-kahnien dit :

    Le pauvre homme, après avoir multiplié les échecs et les erreurs pendant ce congrès, poursuit sur sa démarche personnelle et égocentrique. Laissons le finir de se saborder. Il ne mérite pas mieux

  7. JL Parise dit :

    Je suis très loin d’être « moscovicien », mais ta réaction, camararde Cambadélis, me semble à l’opposé de ce que l’on doit attendre, pour arriver à un rassemblement. C’est d’ailleurs ce qui m’a rebuté dans la démarche des dits « reconstructeurs » : pour rassembler, elle a commencé à diviser, et visiblement ça continue. La victoire ponctuelle ne vaut pas forcément légitimation et justification de tout, l’arrogance n’arrangera rien. Les vainqueurs se doivent, et doivent à ceux qui ont pu les aider à l’être, mais aussi aux autres, d’être modestes.
    Amitié socialiste

  8. Alceste dit :

    Monsieur,
    Vous permettrez peut-être à un de vos lecteurs attentifs de ne pas percevoir l’ironie de ce jour comme « totalement nécessaire ». Quant aux questions existentielles que vous évoquez, la « pertinence » de ce trait ne saute pas aux yeux non plus, sous votre plume en tout cas, à moins que vous ne teniez à la réputation que vous font vos adversaires, dont je ne suis pas.