Manifeste du PSE: « Les citoyens d’abord, Une nouvelle direction pour l’Europe »

par · 19 décembre 2008

logo_pes_fr.png

Télécharger le Manifesto

Le 1er décembre, les leaders des partis socialistes, sociaux-démocrates et travaillistes d’Europe ont adopté le manifeste du PSE pour les élections européennes de 2009.

Le manifeste du PSE, intitulé « Les citoyens d’abord: Une nouvelle direction pour l’Europe », présente plus de 60 propositions concrètes, parmi lesquelles

– Une stratégie européenne pour une croissance verte et intelligente afin de créer 10 millions de nouveaux emplois pour 2020
– Une nouvelle réglementation pour les marchés financiers couvrant tous les acteurs financiers, y compris les fonds spéculatifs et de capital d’investissement
– Une réduction des émissions engendrant un changement climatique dans des industries comme le transport et le bâtiment
– Un pacte européen sur les salaires afin de garantir des salaires minimaux décents dans tous les Etats membres
– Un renforcement de la lutte contre la traite des femmes et des enfants à des fins d’exploitation sexuelle.

Les propositions sont regroupées sous six domaines prioritaires de réforme:

> Relancer l’économie et empêcher de nouvelles crises financières
> Améliorer la vie des citoyens dans une nouvelle Europe sociale
> Faire de l’Europe le leader mondial de la lutte contre le changement climatique
> Promouvoir l’égalité entre les sexes en Europe
> Elaborer une politique efficace de l’immigration pour l’Europe
> Renforcer le rôle de l’Europe comme partenaire pour la paix, la sécurité et le développement

Le président du PSE Poul Nyrup Rasmussen a déclaré: « La droite détient la majorité depuis quatre ans en Europe. Qu’a-t-elle fait pour une société plus juste? Elle a ignoré les intérêts des ménages et des salariés. Nous voulons engager l’Europe dans une nouvelle direction afin de créer une société plus juste et placer les citoyens d’abord. »

« Notre manifeste présente aux électeurs un choix clair entre le PSE et nos opposants. Un choix clair entre une Union européenne progressiste où les Etats membres travaillent ensemble pour endiguer la crise économique et du climat au service de tous les citoyens en Europe et une Europe conservatrice qui met notre avenir dans les mains du marché. »

Le manifeste du PSE a été adopté à Madrid par plus de 232 délégués représentant 33 partis membres du PSE et plus de 300 militants de la base venant de toute l’Europe, parmi lesquels Jose Luis Zapatero, Franz Munterfering, Martine Aubry, Jose Socrates, Ferenc Gyurcsany, Alfred Gusenbauer, Sergei Stanishev, Borut Pahor, Gediminas Kirkilas, Jean Asselborn, Carolin Flint, George Papandreou, Mona Sahlin, Elio Di Rupo, Caroline Gennez, Helle Thorning Schmidt, Jutta Urpilainen, Eamon Gilmore, Grzegorz Napieralski, Janis Dinevics, Riccardo Nencini, Yiannakis Omirou, Joseph Muscat, Piero Fassino, Margot Wallstrom, Martin Schulz et Mercedes Bresso.

Le manifeste a été élaboré sur la base d’une consultation de neuf mois axée sur un débat en ligne avec plus de 300.000 visites sur le site de la consultation, quelque 120 réunions partout en Europe, plus de 500 contributions écrites en ligne, et plus de 60 articles présentés par des ONG, des syndicats, des fondations et des partis membres.

« Nos politiques sont plus solidaires que celles de la droite », a déclaré M. Rasmussen « et nous faisons de la politique de façon plus solidaire également. »

catégorie Europe