Blog-notes N°59 – A propos de…

par · 15 janvier 2009

bloc_note_copieV2.jpgA propos de la rentrée de Sarkozy

Sarkozy accumule les entorses aux libertés, multiplie les leurres et n’arrive pas à juguler le chômage et la crise ou faire progresser le pouvoir d’achat. Quant en haut on ne sait plus ce qu’il faut faire et qu’en bas on ne supporte plus ce qui est fait, cela augure de conjoncture explosive.

A propos de la crise du gaz entre la Russie, L’Ukraine et l’Union Européenne

Cette crise démontre que les oligarches russes ont urgemment besoin de faire rentrer des fonds. Que la Russie a trouvé le moyen de faire chanter l’Ukraine. Vous êtes indépendant, vous payez le prix réél du gaz. Vous ne l’êtes pas, vous avez droit à un prix préférenciel. Enfin que la guerre du gaz a commencé entre la Russie et le projet Nabuco soutenu par les américains qui contournerait le territoire russe.

A propos de la rentrée de Martine Aubry

Formidable journalistes ! Ils critiquaient sans relâche la cacophonie et récusaient la relève au prétexte qu’il fallait un patron. Il y en a un et ils s’offusquent de l’autorité.

Le Parti Socialiste est sur tous les fronts. Il s’oppose sans relâche au parlement. Martine Aubry se démène quant à elle pour redonner du souffle, de la confiance en lui au Parti Socialiste. Evidemment entre l’ancien mode de travail et le nouveau cela frotte parfois.

A propos de la mise en cause de Martine Aubry par François Rebsamen

La sortie de François Rebsamen a plus à voir avec l’amical rapport de force interne au courant Royal qu’avec Martine Aubry qui est une victime collatérale.

A propos de la sortie de Jean-Paul Planchou

Critiquer à priori un plan de relance qui n’est pas encore publié, n’est pas tout à fait sympa pour son camarade de courant, Michel Sapin. Mais plaider pour un retour social-libéral, défendre le moderantisme gouvernemental, est-ce bien en phase avec le moment social présent ?

A propos des « révélations » sur Julien Dray

Cela démontre contrairement aux assertions de Nicolas Sarkozy, la conduite d’une enquête par le procureur combine tous les inconvénients. L’accusé ne peut se défendre, ni avoir accès à son dossier. On soupçonne le pouvoir en place et la présomption d’innocence n’est pas protégé car les documents à charge se retrouve dans la presse.

A propos du remaniement

L’homme fort du gouvernement sera maintenant Hortefeux devant la bourrasque qui vient Sarkozy se ressère sur son clan. Fillon et Xavier Bertrand doivent en être prévenus. Quant à Eric Besson, sa nomination démontre au delà de sa capacité à avaler ce passeport néo-conservateur qui mêle et immigration et identité qu’il n’y a décidément plus personne dans le personnel de l’UMP pour faire le job.

catégorie Ecrits