Européennes: Ne pas faire la risette au MoDem

par · 28 avril 2009

communique_image.jpgJ’étais ce matin l’invité de la matinale d’Itélé. Vous trouverez ci-dessous une dépêche reprenant l’essentiel:

Paris, 28 avr 2009 (AFP) – Jean-Christophe Cambadélis, directeur de la campagne du PS pour les élections européennes, a averti mardi que « l’enjeu » du scrutin de juin n’était pas « de faire faire la risette au MoDem » mais de bâtir « une majorité de gauche au Parlement européen ».

« François Bayrou est très à gauche quand il s’agit de la situation politique française mais au niveau de l’Europe il vote avec les libéraux », a affirmé M. Cambadélis sur i-Télé, en réaction à un sondage Viavoice publié lundi dans Libération, selon lequel 65% des sympathisants socialistes souhaitent une alliance avec le MoDem.

« Aujourd’hui, l’enjeu c’est une majorité de gauche au Parlement européen c’est pas de faire la risette au MoDem », a-t-il dit estimant que « si les socialistes sont en dynamique, s’ils sont une alternative politique, les uns et les autres seront obligés de se déterminer par rapport à l’offre socialiste ».Le député de Paris a par ailleurs reproché à l’UMP d’empêcher le débat en ne s’engageant pas dans la campagne. Les socialistes ont « des propositions extrêmement concrètes mais ça n’intéresse pas parce que l’UMP n’est pas là et tant que l’UMP n’est pas dans le débat, il n’y a pas de débat », a-t-il déclaré.

Selon lui, « l’UMP n’est pas en campagne » parce que ses responsables « ne veulent pas qu’on parle du bilan », « parce qu’ils ne veulent pas d’éléments de sanction ». Quant à Nicolas Sarkozy, sa stratégie « est de rester le plus longtemps possible dans sa position de président de la République, de ne pas descendre dans l’arène ».

M. Cambadélis a d’autre part estimé que le porte-parole du NPA Olivier Besancenot n’était « pas une gêne pour le Parti socialiste » le jugeant « un peu en perte de vitesse ». « On a remarqué son sectarisme dans la dernière période et on ne peut pas dire qu’il prenne pied dans les mouvements sociaux tels qu’ils existent aujourd’hui », a-t-il dit.

catégorie Actualité, Médias