Barack Obama a osé

par · 5 juin 2009

Il avait déjà osé s’adresser directement au peuple iranien.

Il a osé maintenant faire un signe aux sunnites en allant de Ryad au Caire.

Il a osé parler de démocratie aux pays arabes.

Il a osé évoquer la fin de la colonisation en Cisjordanie.

Il a osé promettre de s’occuper personnellement du conflit israélo palestinien.

Barack Obama ose parler en partenaire et non comme le chargé de mission du monde occidental. Ce n’est plus un changement de climat mais un changement de cap.