A propos d’HADOPI

par · 11 juin 2009

quadrature_black-out_hadopi_425x500px-255x300.gifLa décision prise par le Conseil Constitutionnel de censurer le dispositif de sanction de la loi HADOPI n’a rien d’étonnant tant le gouvernement avait fait le choix de s’enfermer dans une posture répressive et archaïque.

Les socialistes sont favorables à une réglementation qui puisse protéger les acteurs de la culture et qui préserve les libertés des internautes. Nous pensons que le principe de la « licence globale » réponds à ces deux exigences. C’est maintenant au gouvernement de prendre ces responsabilités et d’engager une réécriture de ce projet de loi.

catégorie Actualité

Les commentaires4 Commentaires

  1. dominique dit :

    Les débats de section , intelligents et un peu désespérés pour certains, ( à l’image de ceux que je vois se développer dans les entreprises ou institutions et sur le terrain depuis dimanche), ne peuvent pas en rester là, faute de quoi, le parti enregistrera un vrai désamour et désengagement.
    Le parti a besoin de ses militants, il a déjà perdu une partie de ses électeurs, il faudrait arrêter l’hémorragie, si on veut des bras et des cerveaux ( ?) pour les prochaines campagnes.
    Nous sommes nombreux à vouloir provoquer ou accompagner du dedans le changement au sein du monde socialiste. Nous nous refusons à analyser la situation du point de vue des personnes, mais voulons recréer une dynamique du collectif .Nous voulons nous retourner vers les non électeurs précaires et victimisés, souvent eux aussi désespérés = le terrain, (et pas seulement 15 jours avant les élections quelles qu’elles soient). Nous devons sortir de notre bulle, sortir des discours incantatoires et complètement décalés et des querelles boutiquières.
    Aujourd’hui, il nous faut provoquer une « dynamique de l’échec », surfer sur les énergies militantes (réflexion et action), pour retourner la tendance.

  2. topaz dit :

    Pour revenir au sujet, vous avez voté contre, une fois de plus par principe, et soulevé un tollé chez les artistes qui vous ont toujours soutenu et qui sont des prescripteurs. Franchement, vous n’aviez pas besoin de cela -en plus- Peut-être vont-ils faire comme Séguéla et rejoindre demain la Sarkozie. Vos militants sont en colère et vos plus fidèles, lassés par vos querelles internes, ex. Jacques Julliard qui a voté vert … Il dit « vous ne vous aimez pas, alors pourquoi voulez-vous que l’on vous aime ? probable allusion à Mitterrand qui disait « pour être aimé, il faut d’abord s’aimer soi-même ». Le résultat du PS français est le plus mauvais d’Europe à cause de cette guerre des chefs. Qui osera le briefing karcher à Solférino ? Qui sera le Pierre Mendès-France d’aujourd’hui dans cette galère ? Pour gouverner demain, il faudrait choisir vite …

  3. topaz dit :

    Le parti novateur – Renouveau socialiste – On peut en trouver des noms, puisque c’est d’actualité, mais le plus urgent c’est un changement de cap radical pour rendre l’espoir aux militants, le changement de nom -souhaitable- en sera la résultante. Filippetti a l’air de beaucoup s’en préoccuper de ce changement de nom ! Pendant ce temps, dans le Figaro.fr d’hier 80% des internautes pensent que le PS est en danger de mort et les militants sont en colère.

  4. topaz dit :

    Enfin vous revoilà sur votre blog ! J’ai aimé votre premier commentaire « décevant mais pas étonnant ».