Halte à la répression en Iran

par · 18 juin 2009

PRPS.jpgLa répression se durcit en Iran. Elle ne touche plus seulement les dirigeants des partis réformateurs et des personnalités politiques. Des journalistes, des professeurs d’Université, des étudiants font l’objet d’arrestation depuis hier. La répression contre les étudiants et les attaques des miliciens fidèles au régime dans les résidences universitaires auraient fait des victimes.

Cette situation est intolérable. Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté ces brutalités contre la population qui conteste d’une manière pacifique les irrégularités et les fraudes qui ont eu lieu au cours du scrutin du 12 juin.

Il exprime sa totale solidarité avec le peuple iranien et avec tous ceux qui, en Iran, militent pour une société plus juste et plus démocratique. Il apporte son soutien et sa solidarité aux Iraniens de France et à nos compatriotes d’origine iranienne qui se sont mobilisés depuis le début de la semaine pour exiger que le vote soit respecté. Il exprime également sa sympathie aux familles des victimes de la répression en Iran.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Oui, on ne peut que compatir à la douloureuse issue de cette élection. L’enjeu pour le peuple iranien est tellement lourd de conséquences, d’espoirs anéantis et de vies volées, qu’à côté les petites querelles du Landernau socialiste français font pâle figure. J’ai lu aujourd’hui qu’Ahmadinejad ne serait arrivé officiellement qu’en 3e position de ce scrutin tant controversé … et que des urnes entières auraient été détruites. C’est grave, mais il semble y avoir peu d’espoir d’obtenir un nouveau vote.