Iran: Journée mondiale de solidarité

par · 24 juillet 2009

PRPS.pngÀ l’appel de plusieurs organisations internationales de défense des libertés et des droits de l’homme, notamment Amnesty International, la Fédération Internationale des droits de l’homme, le Comité indépendant contre la répression des citoyens iraniens et Madame Shirin Ebadi, prix Nobel de la paix, le samedi 25 juillet est proclamé « Journée mondiale d’action pour soutenir le peuple iranien ». Des rassemblements de solidarité auront lieu à Paris (Place du Trocadéro de 17 h à 19 h) ainsi que dans la plupart des grandes villes dans le monde.

Pour dénoncer la répression sanglante qui a suivie l’élection d’un président dont sa légitimité est contestée à juste titre par la majorité de la population iranienne et pour demander la libération des centaines de prisonniers politiques, le Parti socialiste apporte son soutien total à cette journée de solidarité et appelle ses militants à s’y rendre nombreux.

Il apporte également son soutien à l’appel lancé par Shirin Ebaddi et d’autres personnalités au Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon, lui demandant l’envoi d’un émissaire personnel pour enquêter et collecter des informations sur la violence post-électorale exercée à l’encontre des manifestants par les autorités iraniennes. Ces informations sont indispensables pour compléter le rapport sur la situation des droits de l’homme que le Secrétaire général doit préparer pour la 64ème session de l’assemblée générale cet automne.

Les commentaires3 Commentaires

  1. topaz dit :

    Le FMI persiste et signe « la France résiste mieux que la moyenne des pays européens ». Dans les gesticulations estivales de l’été meurtrier du PS, l’un de ses membres éminents -qui aime son pays par-dessus tout- et en suit depuis son exil tous les méandres, nous donne l’impression d’être un premier ministre virtuel, l’éminence grise du président, l’économiste-conseil. Le FMI approuve l’idée du grand emprunt, valide la réponse du gouvernement à la crise, l’incite à poursuivre les plans de modération dans la hausse du SMIC, les efforts de formation professionnelle et le programme de relèvement de l’âge légal de la retraite. Rien de moins. Le passage obligé … qui peut apparaître comme peu socialiste, dans une voie sans autre issue pour retrouver la croissance et limiter l’envolée de la dette. C’est pourtant un socialiste français vigilant et un économiste brillant qui, via la non moins brillante instance qu’il dirige, tient ce discours aux antipodes des réactions dans le marigot de son propre parti. Alors qu’il semble « le seul » bien armé pour se battre en 2012, il risque de devenir l’homme à abattre dans son propre camp … Le feuilleton socialiste nous réserve encore bien des épisodes … et, sans doute, quelques surprises.

  2. topaz dit :

    Un peu de poésie en cette période de vacances et de vacance de la Réublique dans cette jolie parole du géniteur de notre Petit Prince à tous « le soleil et la mer ont tellement fait l’amour qu’ils ont engendré la Corse », un enfant de la République pas comme les autres, mais qui rassemble sur son sol bien des suffrages.

  3. topaz dit :

    C’est bien d’appeler vos militants à s’associer à cette journée, mais qui va répondre à leur cri de désespoir à eux ?