Mois août 2009

31 Août

2 Comments

La convergence socialiste est en marche

par

PRPS.jpgLa déclaration de François Rebsamen dans un chat sur le Monde.fr, jeudi dernier, est une très bonne nouvelle. Après la fin de non recevoir de Marielle de Sarnez.

L’objectif est bien de rassembler d’abord la gauche pour après contraindre Bayrou et Besancenot à mettre leurs actes en conformité avec leurs déclaration anti Sarkozy.

François Rebsamen démontre par sa déclaration que la convergence socialiste est en marche.

31 Août

Commentaires fermés sur L’invité de Sud Radio

L’invité de Sud Radio

par

logosudradioJ’étais l’invité de Sud Radio ce matin, je vous propose d’écouter l’émission:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

31 Août

2 Comments

L’union est un combat, la reconstruction aussi

par

PRPS.jpgManuel Valls et Vincent Peillon ont décliné ma proposition de rejoindre la direction pour travailler ensemble à la rénovation de la gauche.

Ils préfèrent faire perdurer une démarche plus individuelle. On peut regretter ce refus de travailler ensemble au renouveau de la gauche, cette recherche que je crois essentielle de l’intérêt général.

Vincent Peillon, jamais avare de compliments, a assorti ce refus d’une demande de : « Cambadélis doit laisser sa place dans la direction ».

Dans deux ans, quand j’aurai autant d’années de direction du Parti Socialiste que Vincent Peillon, Pierre Moscovici voire Manuel Valls, je passerai à autre chose.

Soit parce que nous aurons gagner les présidentielles. Et je ferais tout pour cela. Soit, parce qu’il faudra reconstruire l’alternance et que j’aurai l’âge, l’expérience et la volonté de m’y consacrer.

En attendant, je continue à penser que la place de nos talents n’est pas la critique mais le travail de reconstruction.

29 Août

2 Comments

Et maintenant vamos !

par

PRPS.jpgMartine Aubry a pris au mot l’appel à la rénovation. Elle aussi demande aux militants d’être un facteur d’ordre. C’est à dire de baliser l’avenir autour du non-cumul des mandats, des primaires et de l’éthique des socialistes. Après 6 mois occupés à installer une équipe, dépasser le traumatisme du congrès, faire campagne pour les européennes, Martine Aubry renoue avec le serment des reconstructeurs: répondre, rénover et rassembler.

Ceci posé, elle peut aujourd’hui accueillir la gauche, et dimanche interpeller Sarkozy et la droite, ceux par quoi nous aurions du commencer.

Maintenant que toutes les demandes ont été prise en compte, le temps des interpellations extérieures s’achève. Vincent Peillon et Manuel Valls doivent rejoindre la direction du Parti Socialiste pour travailler tous ensemble à la mise en forme du PS. Personne ne doit rester au bord de la route.  Vamos !

26 Août

6 Comments

L’idée des primaires a besoin de consensus

par

L’idée des primaires a besoin de consensus. Jean-Luc Mélenchon a tord de refuser, dans Le Monde, les primaires pour designer le candidat de la gauche aux présidentielles. La gauche a besoin certes d’identité, mais aussi d’unité.

Mais le forcing médiatique autour de primaires qui font consensus au PS mais pas dans la gauche, va provoquer des rejets au prétexte d’une tentative du Parti Socialiste d’imposer son candidat…

La gauche a d’abord rendez-vous avec une rentrée sociale difficile pour les français, plutôt que de polémiquer sur une idée qui a besoin de consensus.

26 Août

1 Comment

Interview dans le Parisien

par

logo_parisien.gif Le Parisien publie une interview que je vous propose de retrouver ci-dessous:

Les socialistes parlent des primaires à gauche et de leurs alliances. Le député de Paris, proche de DSK, leur demande de se préoccuper des problèmes des Français.

Propos recueillis par Eric Hacquemand | 26.08.2009, 07h00

Primaires, alliance avec le MoDem… A trois jours de l’université d’été du Parti socialiste, du 28 au 30 août à La Rochelle, les appels au calme se multiplient. « Si on rate notre rentrée, soyons clairs, cela veut dire aussi qu’on rate notre année », assure le député du Doubs Pierre Moscovici. Une trentaine de jeunes cadres et élus lancent aujourd’hui un appel intitulé « Changeons d’ère, le droit de l’ouvrir, le devoir d’agir ».

Un « serment de loyauté » qui, selon Christophe Borgel, un de ses initiateurs, vise à « insuffler au PS un nouvel état d’esprit ». Pilier de la direction du parti, le député Jean-Christophe Cambadélis, proche de Dominique Strauss-Kahn, craint pour sa part « une rentrée hors sujet ».

Les questions des primaires et du MoDem dominent les débats au PS. Ne craignez-vous pas d’être en décalage avec les préoccupations des Français ?

Jean-Christophe Cambadélis. Oui. Si le PS continue de se regarder le nombril, il risque une rentrée hors sujet. Ce serait malvenu, surtout au moment où les Français sont confrontés à quatre échecs majeurs du pouvoir en place : la progression de l’insécurité, la stagnation du pouvoir d’achat, la hausse des licenciements, l’emploi des jeunes en berne. Quant au problème de la grippe A, force est de constater un certain manque de transparence.

Quel appel lancez-vous ? Lire la suite…

25 Août

1 Comment

A propos de la polémique entre Kouchner et l’ambassadeur d’Iran

par

communique_image.jpgCommuniqué de Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS à l’International – 25 août 2009 – Paris 22h03

L’ambassadeur d’Iran n’aurait pas du prononcer des propos diffamant la France et le ministre des Affaires étrangères n’aurait pas du lui répondre sur ce ton. La question posée à la France est simple : doit-on reconnaître le régime iranien comme légitime après ces élections pour le moins contestées ?

25 Août

4 Comments

Interview à l'Express

par

J’ai accordé une interview à l’Express. Elle est publiée sur leur site internet aujourd’hui. Je vous propose de la retrouver ci-dessous.

Bonne lecture.

Comment envisagez-vous la rentrée politique?

Sous le triple signe de l’unité, de la rénovation et du combat contre la politique de la droite.

Il y aura d’abord les universités d’été qui se dérouleront du 28 au 30 août à La Rochelle. Puis les journées parlementaires des socialistes, fin septembre.

Quels seront les chantiers prioritaires?

Le volet économique et social sera au centre de nos préoccupations. Il faut mettre fin à l’inaction gouvernementale face aux nombreux plans sociaux.

Nous aurons également à coeur de nous mobiliser en matière d’éducation. La rentrée s’annonce difficile au vu des suppressions de postes en cascade…

Sans oublier la politique sanitaire et sociale avec le déficit des hôpitaux publics. Le problème de la grippe A sera également difficile à gérer.

Vous avez écrit une « Lettre à un militant qui n’en peut plus ». C’était pour faire taire les critiques internes du PS? Lire la suite…