Iran – Halte à la répression, libération des prisonniers politiques

par · 14 août 2009

Le Parti socialiste condamne vigoureusement la répression de l’opposition démocratique et pacifique en Iran. On reste sans nouvelles de nombreux manifestants. Depuis plusieurs semaines, dans les prisons du pouvoir, la torture est pratiquée à grande échelle. Ces mauvais traitements dont sont victimes les partisans de l’opposition sont attestés par de nombreuses sources.

Le Parti socialiste dénonce le simulacre de procès actuellement en cours à Téhéran. Après la libération de Nazak Afshar, il demande la libération immédiate de Clotilde Reiss et ainsi que celle de l’ensemble des prisonniers politiques.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Ce sera pire encore si le régime iranien arrête Moussavi. Comment peut-on, en 2009, devant de telles exactions, s’incliner et ne rien faire en se cachant derrière la non ingérence ?