CALMOS !

par · 21 août 2009

Je renouvelle mon appel ! Le PS, la gauche, a urgemment besoin d’union, de renouveau, surtout de se tourner vers les français ! Concentrons nos efforts sur les vrais problèmes des Français: la hausse des prix de la rentrée scolaire, l’état réel de la prévention sanitaire vis à vis du virus de la grippe A, la nouvelle vague des licenciements, et encore le plan d’austérité dans la fonction publique…

Les commentaires11 Commentaires

  1. topaz dit :

    Eh voilà notre Fabius qui sort du bois pour ne pas y être isolé et perdu … Je souhaite à Martine Aubry qu’elle sorte, elle, de La Rochelle, avec une image de dame de fer. Elle le peut et elle a tous les pouvoirs pour que La Rochelle ne soit pas Reims en pire.

  2. topaz dit :

    @ ASHC du PS – Votre analyse est intéressante. Les Français sont prêts à tout et même à nous étonner pour que leur quotidien aille mieux et que leur pays aille bien. Ceux qui nous dirigent devraient méditer davantage sur « le dialogue est-il le chemin de la vérité » ?

  3. ASHC du PS dit :

    Si des courants minoritaires (20 000 à 30 000 adhérents sur 200 000 )et obsolètes du PS réclament de façon anarchique des Primaires fantômes, ignorées et refusées d’office par les Direction politiques de tous les Partis y -compris MA, les petits chefs en herbe qui jouent leurs avenirs politiques cachent aux adhérents avec la complicité des médias la seule option politique alternative intermédiaire qu’offre la Constitution pour battre la droite en 2012 : la COHABITATION prévisible d’un Président-Arbitre (DSK) avec une très vraisemblable Assemblée Nationale majoritaire à droite avec une parti du centre et une très forte abstention (17 à 20 millions d’électeurs sur 44 millions d’inscrits), aux Législatives qui suivront. Le 1er dirigeant socialistes qui aura le réalisme et le sens politique de se dresser et de préconisée l’option politique de la COHABITATION taboue et interdite au PS, partagée par une majorité de français, censurée mais défendue par les Adhérents Socialistes Hors Courants (ASHC du PS) au Congrès de Reims sera incontournable pour diriger le Parti du Président qui sauvera le Parti Socialiste de la ruine et du destin du Parti Radical. Jean Christophe tu devrais jouer ce rôle historique et défendre enfin cette option intermédiaire auprès de la majorité invisible des adhérents et anciens adhérents du PS (150 000 adhérents potentiels). Revenir au pouvoir en deux temps sur le thème du président-Arbitre est la meilleure option pour assurer l’élection de DSK qui n’aura pas le temps et la liberté de faire un programme et de participer aux éventuelles Primaires. Le choix de société se fera aux Législatives qui suivront.
    Donnons dès aujourd’hui des racines au Parti du Président DSK !

  4. topaz dit :

    En 2006, dans « 365 jours », dsk mettait déjà en garde contre la transposition des primaires italiennes à la France. « La situation de la gauche française est très différente de celle de nos amis italiens. Ceux-ci ont, en effet, affirmé leur volonté commune de gouverner ensemble avant de procéder au choix de leur leader, la primaire visait donc à désigner le candidat de toute la gauche … La gauche française est loin, très loin d’être aussi unie. Bien au contraire son émiettement a été une des causes essentielles de l’élimination de L. Jospin au soir du premier tour de 2002 … Cette fragmentation ne s’est pas significativement réduite depuis lors … Dans ces conditions, les primaires de la gauche française n’auraient pas la même vertu de rassemblement, elles risqueraient même d’être faussées. Je vois mal en effet que le candidat du PS soit choisi par l’extrême gauche et non pas par les socialistes ! L’unité de la gauche, pour laquelle je me bats depuis si longtemps, est sans doute un préalable à ses primaires » … C’est plus que jamais d’actualité !

  5. topaz dit :

    @ ASHC du PS – J’aime votre expression « des primaires nébuleuses et improvisées » alors que chacun sait qu’il s’agit d’un travail de titan ! Mais pourquoi croyez-vous que certains s’agitent pour accélérer ce calendrier ? C’est bien parce qu’ils « redoutent » le retour de dsk et qu’ils veulent ainsi le prendre de vitesse. Mais, vous savez, il a démissionné une fois pour raison d’éthique, il peut le « refaire » pour raison d’urgence. Même s’il est déçu par son Parti, il aime trop son pays …

  6. topaz dit :

    Dans le Dauphiné Libéré de ce jour, ci-après la fin d’un billet d’humeur titré « Les Verts sont dans le fruit » – « Il y a quelque chose de pathétique à voir de talentueuses figures du PS, de Vincent Peillon à Bertrand Delanoë, en passant par Jean-Louis Bianco, prôner des « discussions » sur la manière d’organiser la sélection d’un chef salvateur, quand un nouveau sondage montre que le mieux placé ne serait autre que Dominique Strauss-Kahn, le « chouchou » de la droite coincé au FMI … Si les Verts sont à l’évidence dans le fruit du PS, c’est qu’il est déjà blet » …
    C’est à la fois rigolo et pas drôle. Nombre d’électeurs de droite seraient prêts à voter dsk s’il était demain en lice, et à gauche on préfère la division et le risque assuré de perdre une nouvelle présidentielle plutôt que de miser juste ! Nul n’est prophète en son pays mais tout dépend où l’on place la frontière du PS. Si 2012 est pour dsk l’ultime tentative, elle est surtout pour le PS l’opportunité et sa seule chance d’imposer enfin l’alternance.

  7. topaz dit :

    A en croire le sondage IFOP pour Ouest-France de ce samedi, qui n’est pas un scoop, loin s’en faut, toute cette agitation en préambule de La Rochelle ne sert en rien ceux qui s’agitent !

  8. Makno06 dit :

    Certains ont l’art et la manière de déplacer les débats pour ne pas revenir sur les engagements pris devant les militants.
    E n arrêt forcé je vais relire avec attention la motion pour laquelle j’ai voté et qui m’engage. Je constate avec beaucoup de satisfaction que toi non plus tu n’oublies pas nos engagements communs.
    Avec toi sur la voi du succès mais dans le respect de nos valeurs socialistes… Pas celle du libéralisme

  9. ASHC du PS dit :

    Tu as bien choisi ton film « Calmos » pour introduire ton post. Tu mets parfaitement le doigt sur l’état d’esprit et les sentiments des adhérents et des sympathisants socialistes qui regardent sérieusement à l’intérieur du Parti. Nous sommes ulcérés par le comportement déloyal des frondeurs des courants extra-minoritaires du PS qui réclament d’urgence sans aucune réserve, en dehors du parti via la presse et les médias et des meetings de masse contraires à l’article 1.4 des statuts sur « les tendances organisées » , des primaires nébuleuses et improvisées en passant sous silence que le meilleur candidat pour gagner en 2012, du PS et de la gauche et du centre réunis, DSK au FMI, comptabilisant 70% d’ opinions favorables dans le classement de paris Match, ne pourra y participer en raison de son obligation de discrètion lié à mandat au FMI jusqu’à la fin 2011.
    En revanche, on est écoeuré à la lecture page 17 de l’Hebdo des Socialistes d’hier, de la réduction à l’état de « purée » des 1737 contributions formulées par les adhérents en réponse à la lettre de Martine Aubry qui pour une fois et pour la forme sans aucun doute aujourd’hui, demandait l’avis des adhérents. Comment avez-vous pu confier, avec les cotisations des adhérents, les idées de la base du parti dans le cadre de la refondation à un institut de sondage pour les passer à la centrifugeuse idéologique et les réduire à l’état de bouillie de communication illisible. Comment pouvez-vous vous dispenser de toutes restitutions fidèles dans la situation actuelle ?
    DSK est-il d’accord avec ce procédé et ces comportements inqualifiables qui compromettent son avenir de Président-Arbitre en 2012 ?

    Pourrez-vous tenir encore 18 mois dans ces conditions ? Le méritez vous ?

  10. topaz dit :

    « En politique il ne suffit pas d’avoir raison tout seul » … « Mais le temps file. La société -et nos adversaires- bougent trop vite pour que nous nous payions le luxe de dix nouvelles années de sur place ». Il y a du « boulot » pour que les murs tombent et que le PS se relève « vite », à temps, pour combien de temps ? Pour ne pas faire illusion le temps d’un scrutin mais s’inscrire dans la durée … Longtemps martelée et répétée par un éminent dirigeant socialiste, cette vérité a beaucoup de mal à cheminer dans le quotidien du PS.

  11. topaz dit :

    Eh oui, la grippe A qui s’ajoute à la crise et qui risque bien de provoquer, en cascade, bien des dégâts dans l’économie de notre pays dès l’automne et cet hiver. Nul ne sait s’il s’agit d’info ou d’intox. Si les écoles ferment, comment les mamans pourront-elles aller travailler ? Si les accès aux aéroports sont filtrés etc… etc… Les stations de montagne sont très inquiètes à ce jour. Je crois qu’il serait bien mal-venu et mal-perçu que le PS critique la politique de prévention menée « un peu à l’aveugle » par le gouvernement, car personne n’est devin et ne sait aujourd’hui comment ce satané virus va évoluer.