Le climat a changé au PS

par · 30 août 2009

PRPS.jpgIl est au travail, de reconstruction et d’union. Vendredi, le Parti Socialiste a retrouvé un premier secrétaire et dimanche un leader de l’opposition attentif aux français et à l’union de la gauche.

Les commentaires2 Commentaires

  1. ASHC du PS dit :

    Oui mais la démocratie associative censitaire et de parrainage obligatoire du PS n’a pas été abolie à La Rochelle. Les listes aux régionles seront montées comme d’habitude …Comme à Reims, seuls pourront voter en octobre sur le projet de réforme et son calendrier, les adhérents à jour de cotisation élevées alors que Martine Aubry aurait très bien pu élargir sans délais le vote des militants à tous les adhérents du PS au sens des statuts. C’est à dire tous les centaines de milliers d’adhérents à jour ou non de cotisations qui n’ont pas démissionné, n’ont pas été exclus ou qui n’ont pas démissionné depuis 1981 qui restent des adhérents. Le PS continue comme avant avec les règles de la dictature des courants et les décisions d’octobre n’auront pas davantage de légitimité que les résolutions du Congrès de Reims. Les adhérents déçus se défausseront aux Régionales comme aux Européennes car une majorité qui ne reçoivent plus l’Hebdo des Socialistes et ne suivent pas les débats sur Internet, n’auront pas entendu le discours de Martine Aubry. Ils se feront une idée de la Rochelle par quelques phrases dans les médias;

  2. topaz dit :

    A la bonne heure ! C’est bien Camba d’écrire « un premier secrétaire ». Je suis contre cette tendance à féminiser les titres et les fonctions. Madame le ministre ou Madame le premier secrétaire, ça a tout de même plus d’allure.