Un sursaut unitaire à gauche

par · 3 septembre 2009

Après le sommet des droites à l’Elysée, j’appelle la gauche et les écologistes à un sursaut unitaire pour les élections régionales.

La situation est claire, le gouvernement Sarkozy-Fillon est en panne face aux problèmes qui assaillent les français : insécurité, plans sociaux, bonus, pouvoir d’achat ou taxe carbone.

Pourtant les droites font bloc derrière le Président de la République. Elles viennent de se mettre en ordre de bataille, de de Villiers à Bockel pour gagner les régionales et l’emporter à l’élection présidentielle. Les gauches et les écologistes sont prévenus : Nicolas Sarkozy et les droites ne sont forts que des divisions des gauches et des écologistes qui ont pourtant gouverné les régions ensemble pendant cinq ans.

catégorie Actualité

Les commentaires3 Commentaires

  1. ASHC du PS dit :

    Sursaut si la démocratie associative censitaire en vigueur au PS est abolie en octobre par un élargissement du vote sur la feuille de route à tous les adhérents PS au sens des statuts, c’est à dire à jour ou non de cotisation.

    La deuxième condition serait de faire des listes exemplaires aux régionales sans cumul des mandats et avec des innovations comme des candidats fonctionnels en position éligible venant des GSE comme celui de la Poste et des Télécoms du secteur entreprise du Parti, transversal aux sections, pour défendre efficacement le Service Public de la Poste dans les 5 prochaines années et des candidats interrégionaux pour faire avancer les dossiers à cheval sur deux ou trois régions notamment en matière routière ou aérienne à la périphérie et aux limites des territoires des régions.
    Martine Aubry est-elle disposée à imposer ce type d’innovations aux fédérations et aux courants comme premiers signes forts de rénovation à l’attention des électeurs socialistes pour les inciter à ne pas se défausser…en votant à nouveau ailleurs qu’au PS aux Régionales de 2010 ?

  2. feuvrais dit :

    les taxes sur l’essence sont une cagnotte pour l’état français Elle représente 5.5% des recettes fiscales de l’État( d’après le site vie publique.fr).ce qui représente 13.4 milliards. Ainsi si on réduit les taxes de 80% à 50% le manque a gagner tourne autours de 5 milliards.Sarkosy a fait un cadeau fiscal au restaurateur de 3 milliards par an pour un résultat qui seras proche du zéro dans quelques mois alors 5 milliards cela doit bien se trouvé quelque part.Tout comme UMP qui depuis 7ans selon un sénateur socialiste a réussis a faire 86 milliards en 2009 d’allégement fiscal en tout genre.Le ps devrait y réfléchir avant de proposer sa propre taxe écologique qui de toute façon si se sont les français qui payent ne passeras pas dans l’opinion même si vous garantissais qu’une partie iras au ménages les plus faibles même si vous en changer l’appellation et qui délaisseras une fois de plus les classes moyennes qui elles ne reçoivent jamais rien ne faisant jamais partis des ménages dit faibles.L’opinion des français c’est que bientôt les classes dit faibles a force de recevoir des aides ( il en faut ) vont se retrouver au niveau des classes moyennes et oui ceci est une réalité que je ne suis pas sur que nos dirigeants comprennes malgré leurs bonnes volontés.Se matin en déclarant que le ps était pour une taxe a 30euro vient de se tiré une balle dans le pied au régionales

  3. topaz dit :

    Effectivement, la droite avance unie vers les régionales même si chacun garde son identité. La gauche va devoir une fois de plus policer ses troupes. M. Aubry a autre chose à faire que de couvrir ou rattraper les propos impulsifs de Ségolène. Rentrée dans le rang le temps d’un week-end, ne doutez pas qu’elle va en sortir à la première occasion pour se faire remarquer, à sa façon, par la presse et les militants. Elle est un fléau que vous allez devoir gérer dans votre sursaut !