Suite à l’interview sur Europe 1

par · 4 septembre 2009

communique_image.jpg> Cambadélis: en prenant la tête de Désirs d’avenir, Royal se prépare pour 2012

Paris, 4 sept 2009 (AFP) – Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national du PS à l’international, a estimé vendredi qu’en prenant la présidence de son association Désirs d’avenir Ségolène Royal montre qu’elle « se prépare » à l’élection présidentielle de 2012.

« Evidemment, Ségolène Royal est candidate aux primaires du Parti socialiste, c’est dans sa logique, elle prépare les régionales, elle prépare la présidentielle », a déclaré M. Cambadélis sur Europe 1.

« Elle vient de prendre la présidence de Désirs d’avenir et, quand on prend la présidence d’un courant du Parti socialiste, cela veut dire que l’on se prépare », a ajouté le député de Paris.

L’ex-candidate à la présidentielle a annoncé jeudi qu’elle prenait elle-même la direction de son association Désirs d’avenir, présidée jusqu’à présent par un de ses proches, l’avocat Jean-Pierre Mignard, avec l’objectif de la transformer en ONG internationale.

communique_image.jpg

> Cambadélis : Sarkozy victime de la grenade de la taxe carbone

Si Nicolas Sarkozy a lancé la taxe carbone comme une grenade à fragmentation pour diviser ses opposants, alors « il en a pris quelques éclats », a jugé Jean-Christophe Cambadélis sur Europe 1 vendredi. « Parce que pour l’instant, c’est son gouvernement qui est mis à mal » par le débat sur la contribution climat-énergie, a ajouté le député de Paris, faisant référence au sondage publié jeudi par Europe 1 qui révèle que 66% des Français – et 60% des sympathisants de droite – y sont opposés.

Interrogé sur cette taxe qui divise la classe politique, le député socialiste s’est dit favorable à ce qu’elle s’élève à « 30 euros la tonne », et qu’elle se « substitue à d’autres impôts ». Jean-Christophe Cambadélis s’est par ailleurs montré optimiste sur les chances de cette taxe d’être acceptée par l’opinion publique : « Si c’est juste, écologique, et sociale, les Français seront pour. Ce n’est pas le cas pour l’instant. »

Amené à évoquer une éventuelle alliance du PS avec le MoDem lors des élections régionales de 2010, Jean-Christophe Cambadélis a demandé à François Bayrou d’être « clair » : « Il faut choisir, soit la droite, soit la gauche, il n’y a pas de troisième voie. S’il veut, comme il le dit, battre Sarkozy, il faut qu’il choisisse les listes de gauche. »

Enfin, au sujet des primaires au PS, Jean-Christophe Cambadélis a affirmé que Ségolène Royal y serait « évidemment » candidate. Il a estimé qu’en prenant la présidence de son association Désirs d’avenir elle montre qu’elle « se prépare » à l’élection présidentielle de 2012. En revanche, Dominique Strauss-Kahn n’a pas la tentation de Paris, a assuré celui qui est un proche du directeur du FMI : « Dominique Strauss-Kahn est à Washington, il s’occupe de reconstituer l’économie mondiale. Je crains que ça ne soit pas tout à fait son sujet premier. »

catégorie Actualité, Médias

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    L’écologie n’est ni de droite, ni de gauche, et encore moins un jouet qu’on se renvoie comme une balle, en jouant sur les mots. C’est pathétique, et les Verts ont raison de faire « cavalier seul » devant tant de démagogie. Dans notre siècle elle s’impose et devrait faire l’unanimité des politiques sans passer par toutes ces diatribes médiatiques qui fatiguent l’opinion. La taxe carbone devrait être un bel exemple de consensus.

    Quant à dsk qui n’a pas la tentation de Paris, on le comprend, il n’y rien de bien tentant à l’horizon. Ce n’est pas son sujet « premier », certes, mais à l’échelle de l’économie mondiale, l’avenir de son pays demeure l’une de ses préoccupations, de ses motivations, son sujet « second » …