La polémique judiciaire Villepin–Sarkozy abîme la France

par · 22 septembre 2009

La polémique judiciaire prend un tour redoutable, vire à la bataille de chiffonniers. Ce combat sans merci à droite, en plein sommet des Nations Unies et du G20, abîme l’image de la France. Les deux protagonistes devraient comprendre qu’il n’est pas anodin pour le monde qu’un Président de la république traine un ancien Premier ministre devant les tribunaux. En retour Monsieur de Villepin devrait concevoir que ce n’est pas son procès contre Nicolas Sarkozy mais celui d’une machination de bas étage.

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    Retour sur une autre polémique – « Dépasser ou se dépasser, telle est la question » posée sur son blog par Aiglon, fervent militant et responsable de section qui nous dit « Ségolène a appelé au dépassement du PS. Les mots comptent. Elle appelle les adhérents et les sympathisants à dépasser le parti. Qu’est ce que ça veut dire ? Bataille sémantique ou nouveau débat nombriliste ? … Mais justement, le PS que doit-il faire ? Que doit-il devenir ? Si on veut appeler tous les acteurs actuels à se rénover, y compris les ténors, y compris l’appareil, y compris les élus, sans les opposer aux simples militants blancs comme neige, que faire ? Pour moi la bonne formule consisteraità proposer au parti de se dépasser et non à dépasser le parti » … On pourrait rajouter : c’est le pari, le virage, l’espoir du « to be or not to be » demain !

  2. topaz dit :

    Les deux protagonistes se détestent tant qu’ils ne peuvent « comprendre » et que chacun veut la peau de l’autre. La France, elle, se passionne probablement davantage pour les aventures d’un autre Président et d’une Princesse disparue trop tôt. Promesse tenue par VGE, parole donnée par le PS d’un nouvel élan, promesse à tenir même dans les turbulences.