La raison de l’acharnement de Sarkozy dans l’affaire Clearstream

par · 24 septembre 2009

A l’évidence, le Président de la République veut régler un compte personnel avec Dominique de Villepin. Mais pas seulement, se retirer du procès aurait été la démonstration qu’il a instrumentalisé l’affaire. Voilà pourquoi il surjoue le comte de Montecristo.

Il ne faut pas en rester là. Le Président de la République a assurément Jacques Chirac dans le collimateur et la dénégation de son entourage à ce propos était un aveu.

Enfin et surtout, Nicolas Sarkozy sait que lorsqu’une majorité cesse d’avoir peur, elle cesse d’obéir. Et le Président de la République se manifeste ainsi auprès de ses petits camarades : il sera intraitable !

Je préfère encore la démocratie brouillonne au Parti Socialiste.

catégorie Actualité