Martine Aubry poursuit la remise en ordre du PS: une nouvelle phase commence !

par · 8 octobre 2009

PRPS.jpgLe traumatisme du congrès de Reims est surmonté, la feuille de route de la rénovation a été fixée par les adhérents, Nicolas Sarkozy est sur la défensive sur tous les sujets, incapable de répondre aux problèmes des français. La division, la polémique font jour dans la majorité, l’affaire Clearstream l’abîme chaque jour. Nous pouvons la faire reculer et lui imposer une défaite aux régionales, lourde de conséquences pour la suite !

Ceci est possible à 2 conditions, l’union et tout le monde sur le pont. Seule la division et le chacun pour soi comme lors des européennes peut nous conduire à rater cet objectif à portée de la main. Nos grandes voix doivent maintenant rejoindre la direction du PS pour assurer la cohésion de l’expression. A partir du moment où la rénovation est actée par les militants, le rassemblement est indispensable au succès.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Il semblerait que vous ne soyiez pas tous sur le même pont ! Ségolène est comme d’hab « disponible » pour la rénovation mais refuse d’intégrer le Bureau national. Sur « l’affaire » Mitterrand, qui n’en est pas une -il y a tant à faire ailleurs de plus urgent pour l’avenir de notre pays- les Français auraient probablement apprécié d’entendre la réaction du PS par une seule voix, celle de M. Aubry, et pas cette cacophonie de la jeune garde en rut … C’est désolant, haineux -dans un autre siècle certains auraient réclamé sa tête, pas sa démission- C’est parfois une série de petits « couacs » qui renvoient à l’opinion une image négative qui font perdre de grandes causes ! Dsk disait souvent qu’il faut mettre de la graisse dans les rouages, alors ne laissez pas le moteur de la rénovation « gripper » … A entendre ces différents sons de cloche, on se demande s’il y a un pilote dans l’avion socialiste, et ce qu’il fera à la première « vraie » défaillance grave !