Nicolas Sarkozy perd la main !

par · 9 octobre 2009

Depuis septembre rien ne marche, ni la taxe carbone, ni la fin de la taxe professionnelle, ni l’ouverture Besson, Mitterrand, Kouchner, ni le chômage, ni les sondages (- 6), ni le silence dans les rangs voir Juppé ou Copé, ni le coupable Villepin, ni l’Afghanistan, ni le boutefeu en Iran, ni même la vente du rafale qui se crash après une promesse de vente, ni la fermeture de la jungle, ni ses relations avec Fillon et maintenant des bandes qui sèment la zizanie dans Paris.

Rien ne marche: Une sorte de motion de censure des faits. Nicolas Sarkozy a un souffle au cœur de son action. Il perd la main. La situation exige que Sarkozy parle aux français, qu’il agisse avec ce dilemme, le faire et être contredit par les régionales, attendre cette échéance et créer les conditions de la sanction. Sarkozy est pris au piège de la panne de son activisme.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Je ne sais pas si Sarkozy « perd la main », mais le problème c’est que Martine Aubry, elle, ne l’a pas « la main » malgré sa bonne volonté. Une autre ou un autre à sa place ne l’aurait guère eu davantage. Votre parti manque d’idées depuis longtemps, mais surtout depuis peu de « discipline ». Nous sommes le 10 octobre. Les militants ont voté sur les options proposées le 1er octobre. Au lieu de « disserter » sur les déboires de Mitterrand et les faux pas de Sarkozy, éclairez-nous vite sur vos méthodes pour mettre en musique ces options ratifiées par 92.000 de vos militants qui sont allés -eux sont disciplinés- sans grand enthousiasme, déposer leur bulletin dans l’urne de la rénovation …