Sarkozy dans les cordes

par · 23 octobre 2009

On peut mesurer les dégats pas pour Jean Sarkozy citant le cid « mon ambition est inaltérée car inaltérable ». En voilà un qui ne doute de rien. Mais le Président de la république vient de perdre à l’instar du club de football de Toulouse un 4-0 mémorable.

1/ Le népotisme
2/ La sous-estimation de l’opinion
3/ Les limites du sursaut de l’électorat de droite autour du « à travers lui c’est moi « .
4/ La liberté retrouvée de la presse et la fin des sondages Opinion way ligitimant.

Il fallait faire vite face au tapis roulant de l’opinion. L’affaire prenait mauvaise tournure rappelant les diamants de Giscard ou la chaise à porteurs de Balladur. Mais le mal est fait, Sarkozy est seul, enfermé à l’Elysée, contraint à attendre, lui qui aime tant donner le tempo. Et il doit maintenant faire face à la fronde des élus, dont les siens, sur la taxe professionnelle. Sans oublier cette affaire de migrants afghans reconduits qui était censée rétablir le contact avec l’opinion mais la bouscule. Décidément Sarkozy est dans les cordes.