Réaction au communiqué du ministre Besson

par · 27 octobre 2009

Aborder l’identité nationale au travers d’un débat sur l’immigration est indigne d’un républicain et enrôler le corps préfectoral dans cette opération de marketing électoral est une faute républicaine.

C’est la politique libérale du gouvernement qui abîme l’identité nationale et quant à la douce France, elle ne l’est que pour les nantis sous Sarkozy.

catégorie Actualité

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    Eh oui Asclepieia (votre pseudo n’est pas facile), Martine Aubry a bien mérité ses courtes vacances en Chine et Ségolène ne brandit plus le drapeau tricolore. Juste cette petite phrase « piquée » dans la presse de ce jour « Quand Mitterrand avant chaque élection évoquait le droit de vote pour les immigrés dans le but de favoriser le vote FN et d’affaiblir la droite, on criait au génie politique. Nicolas Sarkozy n’est pas obligé d’être moins habile que son prédécesseur ». C’est amusant de constater combien un même sujet peut changer de camp et susciter des réactivités contraires, selon qui l’aborde et sous quel angle … Alors à quoi bon ce jeu de ping-pong qui ne réglera rien ?

  2. Asclepieia dit :

    Vite un vrai débat projet contre projet sur ce sujet!

    Ne laissons pas Besson nous imposer sa vision détestable de la France. Nous devons croiser le fer et arrêter de refuser le combat idéologique. C’est en allant chercher la droite sur ses thèmes de prédilection que nous pourrons de nouveau convaincre.

    Les avancées d’Eric Besson et Nicolas Sarkozy sont le fruit de nos reculs et de nos petites lachetés politiques quotidiennes!