Pour la levée du Secret-Défense

par · 28 octobre 2009

PARIS, 28 oct 2009 (AFP) – Une pétition de parlementaires PS a été lancée mercredi pour la levée « immédiate » du secret-défense, alors que l’ancien ministre de l’Intérieur Charles Pasqua condamné dans l’Angolagate, trafic d’armes vers l’Angola, l’a souhaitée concernant ces ventes.

« Il est temps de changer d’époque et le président de la République Nicolas Sarkozy qui avait promis +la rupture+ doit répondre positivement à la levée du secret-défense », est-il écrit dans cette pétition, communiquée à l’AFP.

« L’ancien ministre de l’Intérieur de plusieurs gouvernements de droite condamné dans l’affaire dite de « l’Angolagate », Charles Pasqua, a demandé la +levée du secret-défense+ pour toutes ces ventes d’armes, indiquant que le président de la République de l’époque et le Premier ministre et des ministres connaissaient les tenants et les aboutissants de ces affaires », rappelle le texte.

Les premiers signataires –tous députés– demandent une « levée immédiate ».

Dans l’Angolagate, dont le jugement a été rendu mardi par le tribunal correctionnel de Paris, le sénateur et ex-ministre de l’Intérieur Charles Pasqua, 82 ans – impliqué par ailleurs dans plusieurs autres affaires – a été pour la première fois condamné à une peine de prison ferme (un an). Il va faire appel de cette condamnation dont il a dénoncé « l’inanité ».

Les députés signataires:

Adam Patricia, Bacquet Jean-Paul, Bartolone Claude, Bascou Jacques, Bloche Patrick, Boisserie Daniel, Bouillon Christophe, Bourguignon Pierre, Brottes François, Cambadélis Jean-Christophe, Claeys Alain, Destot Michel, Dufau Jean-Pierre, Durand Yves, Faure Martine, Filippetti Aurélie, Fourneyron Valérie, Garot Guillaume,Gorce Gaetan, Guigou Elisabeth, Hoffmann Rispal Danièle, Jung Armand, Karamanli Marietta, Lambert Jérôme, Lamy François, Le Déaut Jean-Yves, Le Guen Jean Marie, Loncle François, Mallot Jean, Marsac Jean-René, Massat Frédérique, Mazetier Sandrine, Mesquida Kléber, Montebourg Arnaud, Pau-Langevin George, Pupponi François, Rogemont Marcel, Rouquet René, Urvoas Jean-Jacques, Vallini André, Valls Manuel, Vergnier Michel, Vidalies Alain.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    C’est beau cette levée de boucliers qui rassemble la droite (une partie) la gauche et le centre derrière celui qui disait à Neuilly « les enfants sont saufs et les terroristes terrorisés ». Il nous dit aujourd’hui « il faut lever le secret-défense sur tous les dossiers où la suspicion règne. Si personne n’a rien à se reprocher, pourquoi ne lèverait-on pas le secret-défense ? » Qui est terrorisé aujourd’hui ? Pourquoi Charles Pasqua irait-il en prison et Jacques Chirac à St Tropez ?