Iran

par · 5 novembre 2009

PRPS.jpgPlusieurs milliers de partisans de l’opposition démocratique et réformiste, profitant d’un rassemblement officiel pour le 30e anniversaire de la prise de l’ambassade des États-Unis, ont manifesté hier à Téhéran et dans d’autres villes iraniennes. Les forces de l’ordre et les miliciens islamiques ont utilisé la force et la violence pour les réprimer.

Le Parti socialiste condamne avec la plus grande fermeté les agissements des autorités iraniennes, l’emprisonnement des opposants et la répression des manifestants. Il rend hommage à la détermination et au courage de tous ceux qui, bravant la menace des autorités et de ses milices, se sont une nouvelle fois mobilisés pour la démocratie et le changement, démontrant que le mouvement de protestation, lancé après la réélection controversée du président Ahmadinejad, est désormais enraciné dans la société, notamment chez les jeunes.

Le Parti socialiste, fidèle à sa position de solidarité avec les mouvements démocratiques et progressistes dans le monde, réaffirme son soutien à tous ceux qui en Iran luttent pacifiquement pour la liberté, la démocratie et le progrès. Il demande à l’Union européenne et à toutes les forces démocratiques en Europe et dans le monde de rester mobilisées pour soutenir le peuple iranien face à la répression et à l’arbitraire.