Sarkozy ou la descente aux enfers

par · 10 novembre 2009

Le bilan est à mi-mandat globalement négatif. Il n’y a pas de raisons que ceci s’améliore. Les déficits se creusent, le chômage monte, le scepticisme est partout dans la société, dans la majorité. Nicolas Sarkozy n’a plus de projet pour la France puisque l’idée de rompre avec notre modèle, de s’adapter au libéralisme est devenu, même à droite, obsolète avec la crise. Le leitmotiv : » ni pause, ni arrêt des réformes  » est un couteau sans lame puisque l’on ne sait plus pourquoi, pour où ? La majorité n’a plus de boussole encore moins de cap. Même Sarkozy semble désarticulé, anémié. C’était particulièrement visible à Berlin où son discours fut le plus plat de tous les chefs d’état présents. Sarkozy voit la baisse vertigineuse des sondages et la montée des problèmes et des polémiques, chaque jour c’est la descente aux enfers.