Les provocations de l’Iran

par · 1 décembre 2009

PRPS.jpgL’Iran vient d’annoncer sa volonté de construire de nouvelles usines d’enrichissement d’uranium et a menacé de limiter sa collaboration avec l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique (AIEA). Les déclarations iraniennes constituent une nouvelle et inquiétante provocation après le rejet de l’offre, initialement accepte par l’Iran, visant à échanger son uranium faiblement enrichi contre du combustible nucléaire pour réacteur de recherche.

Le Parti socialiste exprime ses vives inquiétudes face à l’attitude des dirigeants iraniens qui, affaiblis et fragilisés par le puissant mouvement pour la réforme et la démocratie en Iran, se réfugient dans une fuite en avant extrêmement dangereuse pour l’Iran et pour la région.

Il demande à l’Union européenne et au gouvernement français de rester fermes, aussi bien sur le dossier nucléaire que sur le respect des droits de l’Homme en Iran. Les dirigeants iraniens doivent cesser leurs provocations et donner des garanties sur la finalité de leur programme nucléaire. Ils doivent cesser la répression contre les opposants.