En souvenir de John Milton je ne commenterai pas le dernier papier de Normand

par · 3 décembre 2009

On me dit que notre ami Normand est très en colère contre mes papiers à son encontre. Je le comprends, ils ne sont pas aimables et disputes au journaliste son interprétation du Parti Socialiste. Évidemment, le chasseur devenu chassé touche du doigt ce que le fait d’être systématiquement taclé produit comme effet. J’avais beaucoup à dire sur les trois derniers articles de notre chroniqueur caustique. Beaucoup (et pas des moindres) rient ici ou là sous cape et se repasse sous le manteau mes poulets.

Mais le jour où Le Monde publie « Pour la liberté d’imprimer sans autorisation ni censure » de John Milton ce serait mal venu. Et puis il ne faut pas abuser des bonnes choses. Et je ne vais pas transformer Normand en turc.

catégorie Ecrits, Expressions, Médias