COLOMBIE

par · 23 décembre 2009

Luis Franco Cuéllar, gouverneur départemental colombien, a été enlevé puis assassiné à l’arme blanche par les FARC. Le Parti socialiste condamne l’enlèvement et le crime. Il présente ses condoléances à la famille de la victime. Moralement injustifiable, politiquement absurde, cet acte sanguinaire est un défi à la conscience et à la raison. Il déqualifie encore un peu plus le soi-disant combat révolutionnaire des FARC qui, violant les règles universelles du droit humanitaire, a dérivé dans le banditisme et le terrorisme.

À la veille d’élections importantes pour la Colombie, le Parti socialiste rappelle que seules la démocratie, l’acceptation du débat contradictoire, et donc le respect de l’adversaire politique, sont à même de lui assurer une paix et une stabilité institutionnelle et sociale durables.