Bonne année 2010 !

par · 31 décembre 2009

Madame, Mademoiselle, Monsieur,

D’abord, tous mes vœux, à vous et vos proches, mes vœux de santé et de bonheur.

Je sais notre époque charnière est bien incertaine. Elle est source de nombreuses inquiétudes dans les domaines économiques, sociaux, mais aussi de la santé. Ce qui nous préoccupe.

Je forme donc le vœu que nous puissions faire mieux dans l’année à venir pour vous et l’ensemble des français.

Je sais que vous êtes satisfaits de voir nos quartiers changer. Moins vite que vous l’espériez peut être, mais dans le sens que nous souhaitions : nouvelles crèches, nombreux équipements publics, nouvel urbanisme, dépollution etc. Paris bouge dans le bon sens !

Au Parlement, nous nous opposons avec discernement mais nous proposons maintenant, plus fermement.

Il faut dire que Nicolas Sarkozy, après avoir beaucoup dérégulé, « trituré », handicapé la France, est en panne face à la crise. Et le chômage galope, l’insécurité s’installe, la santé est sans moyens, l’école publique à la peine et les déficits publics colossaux.

Sans évoquer la parole de la France à l’international qui n’est plus respectée tant on a fait la leçon aux uns et manqué aux autres.

Avec le PS, je travaille dur pour que vous puissiez être à nouveau fiers d’une gauche inventive, efficace, soucieuse de la qualité de la vie, mais surtout solidaire.

Reconstruire l’espoir est indispensable à la France pour qu’elle protège les siens et renoue avec son message.

Nous aurons l’occasion de le dire avec force lors des prochaines échéances électorales où se joueront les conditions de notre vie quotidienne. Tant l’Etat se décharge sur les collectivités locales et réduit financièrement leurs capacités d’entreprendre démontrant s’il en était besoin que le débat entre la centralisation sarkozyste et la décentralisation citoyenne est un enjeu décisif pour tous.

Mais les élections régionales seront aussi un fait politique qui décidera en partie de la marche à l’alternative à la droite. Plus le message sera clair, plus l’indication sera nette, plus la gauche sera forte, plus le pouvoir différera sur les retraites, l’école, la fonction publique, etc…

En attendant, soyez certains que mon équipe et moi même, nous serons comme toujours, disponibles. Et nous vous réitérons par la présente, nos meilleurs vœux pour l’année 2010.

Jean-Christophe Cambadélis

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Bonne année à vous et votre équipe. Que 2010 soit pour le PS et pour la gauche une année constructive, car c’est une année-tremplin.