Triste souvenir pour les élèves du 19ème arrondissement

par · 4 février 2010

Le six février 1973 vingt personnes, pour la plupart des enfants, sont morts dans l’incendie qui a détruit, en quelques instants le CES situé 33, rue Edouard Pailleron, dans le XIXe arrondissement de Paris.

Quatre classes de solfège du conservatoire du XIXe travaillaient pour la première fois dans les lieux, les salles de la mairie étaient trop exiguës pour accueillir tous ces élèves. Il y avait quarante-deux adolescents et quatre adultes répartis dans quatre salles situées à l’avant dernière étage. Ces cours avaient commencé à dix-huit heures et devaient se terminer à vingt heures.

C’est à 19h40, qu’un premier foyer incendie se déclare à l’entresol du collège et très rapidement plusieurs foyers apparaissent aux différents étages de l’établissement. Ce sont tout particulièrement les voisins d’un immeuble, qui alertés par les flammes préviendront les pompiers et un des professeurs, tandis que des adolescents qui se trouvaient dans la rue Edouard Pailleron préviendront la concierge du collège.

Seule une classe de seize élèves avec son instituteur réussira à évacuer les lieux, mais ce dernier avec la concierge remontera chercher les autres élèves et périront dans l’incendie.

Une commémoration se déroulera le samedi 6 février 2010 en présence de la mairie d’arrondissement et des membres de l’association des victimes.

catégorie En direct du 19ème

Les commentaires1 Commentaire

  1. Eléna dit :

    Ce bilan très lourd est du à la vitesse de propagation des flammes et à la conception même du batiment qui utilisait des structures métalliques, incombustibles mais ramollissant sous la puissance des flammes.
    Il reste très peu d’établissements de type Pailleron en France (2 ou 3 à ma connaissance)