Identité: Un mauvais débat, un mauvais tempo, un mauvais casting…

par · 9 février 2010

Dans la mesure où le débat est d’abord lancé à propos de la burqa, et à partir du moment où le gouvernement refuse de pointer l’individualisme consumériste – enrichissez vous oblige – que le même gouvernement sacralise le marché et le « gagner plus », voir le libéralisme. La remise en cause de la réflexion l’identité nationale ne peut être qu’une remise en cause de l’immigration.

Le tempo ensuite: ouvrir cette controverse à la veille des élections régionales, c’était prendre le risque de l’opportunisme électoral vis à vis du Front National. Le casting enfin, pourquoi si on juge la patrie en danger, si on pense ce débat majeur, l’avoir fait « sous traiter » par un ministre subalterne et de l’immigration de surcroît ? Pourquoi le Président de la République n’a t-il pas cadré le débat ? Bref un combat douteux pour des raisons honteuses…

catégorie Ecrits, Expressions