Côte d’Ivoire: appel au calme.

par · 21 février 2010

Le PS déplore vivement la dégradation de la situation politique en Côte d’Ivoire ainsi que la mort de plusieurs manifestants lors des événements de Gagnoa. La rupture du consensus qui avait permis de marquer des avancées dans la préparation de l’élection présidentielle est en effet un signal inquiétant. Le PS appelle à la fois les autorités ivoiriennes et l’opposition à faire preuve de responsabilité pour revenir autour de la table des négociations et permettre de relancer le processus électoral sans délai. Plus que jamais, il apparaît que seule la tenue d’élections libres et transparentes permettra d’achever la réconciliation entre Ivoiriens, réconciliation aujourd’hui menacée. La vérité devra également être faite tant sur les dysfonctionnements de la commission électorale indépendante que sur les circonstances de la mort des manifestants de Gagnoa, tant les faits seraient graves dans les deux cas s’ils étaient avérés.