La rupture gouvernementale !

par · 26 février 2010

La rupture entre l’opinion et le gouvernement est là. Nicolas Sarkozy sur la foi des résultats des élections européennes se croyait beau. Il estimait son nom et son gouvernement irrésistibles. Nicolas Sarkozy cherchait le plébiscite, le K.O ouvrant la voie à une réélection triomphale.

Mais voilà moins d’un an plus tard l’antisarkozysme latent lors des élections européennes est devenu structurant aux élections régionales. Depuis Nicolas Sarkozy s’est dérobé, son gouvernement s’est avancé et le Premier ministre s’est exposé. Pas moins de huit ministres têtes de liste et une dizaine de ministres en position éligible sur les listes. Le choix de Nicolas Sarkozy va tourner à la bérézina gouvernementale. Le Président sera atteint, affaiblit, amoindrit dans son propre camp. Soit il aborde le débat sur les retraites avec un gouvernement désavoué. Soit il change le gouvernement pour relancer son quinquennat mais l’abimera dans le débat sur les retraites. Dans les deux cas, c’est la rupture gouvernementale…