Tremblement de terre au Chili

par · 27 février 2010

C’est avec une grande émotion que nous avons appris la série de violents séismes qui a frappé les côtes occidentales de Chili, occasionnant la mort de près de quatre vingts personnes.

Par la voix de Jean-Christophe Cambadélis, secrétaire national à l’Europe et à l’International, qui a écrit à l’Ambassadrice du Chili, madame Pilar Armanet, le Parti socialiste adresse ses condoléances aux familles et ce message de sympathie et d’amitié à l’ensemble de la nation chilienne qui occupe une place particulière dans le cœur des socialistes.

Le Parti socialiste contribuera avec ses élus et les collectivités locales qu’il dirige à l’effort d’entraide que la France et l’Internationale socialiste apporteront à au Chili.

Les commentaires1 Commentaire

  1. Pourtant, le séisme a fait relativement peu de victimes si on le compare à celui qui a touché Haïti un mois plus tôt. Une soixantaine de répliques dont une dizaine supérieure à 6 ont été enregistrées depuis le tremblement de terre. Si des routes et des ponts ont été détruits dans la zone de Conception et dans la capitale, Santiago, les normes de construction parasismiques ont, dans l’ensemble, joué leur rôle. La plupart des édifices ont tenu bon à l’exception de l’aéroport, gravement endommagé.