8 mars 1910, 8 mars 2010: La « Journée de la femme » a 100 ans !

par · 8 mars 2010

Le 8 mars 1910, à Copenhague, une Confédération Internationale de femmes socialistes de tous les pays crée cette journée placée sous le symbole de servir à la propagande du vote des femmes.

Journée placée sous le signe de la propagande et de protestation la journée de la femme sera instituée par les Nations Unies en 1975.

En France, en 1982, le gouvernement socialiste instaurera le caractère officiel de cette journée.

A l’Assemblée Nationale dépassant les clivages, le 18 février 2010, les députés, à l’initiative du groupe SRC adoptaient une proposition de résolution à l’unanimité visant à l’amélioration des droits de femmes en France et en Europe en matière d’égalité économique, salariales, mise en place et respect de la partié politique ou la modernisation du froit familial.

Si cette résolution était suivie du vote d’une proposition de loi, cette proposition de résolution permettra en autre d’harmoniser par le haut le droit des femmes à l’échelle de toute l’Europe.

A l’Assemblée Nationale, le 26 février 2010,après examen en commission, est votée en 1ère lecture, la proposition de loi renforçant la protection des victimes et la prevention et la répression des violences faites aux femmes.

100 ans de revendications, 100 ans d’héritage des combats menés pour l’égalité des droits, des devoirs et des conditions des femmes.

Le 19 ème arrondissement se mobilise et organise pour l’occasion une série de manifestations autour des combats menés par les femmes dans le respect de leur condition. Au programme : Expositions d’affiches rares en l’honneur des grands mouvements feministes, mises en scène théâtrales au 104, débats sur le droit des femmes, projections de films…

Pour en savoir plus sur le programme c’est ici !

Les commentaires2 Commentaires

  1. topaz dit :

    On dit et on entend souvent -dans le langage politique- qu’il y a de grands hommes dans l’histoire. Il y a aussi des Femmes qui marquent leur époque. Simone Veil, Elisabeth Badinter et bien d’autres qui, par leurs actions et leurs écrits, ont contribué à l’émancipation de la femme et à l’évolution de son statut dans la société. Une pensée aussi pour Francine Léca qui opère avec son coeur et sa détermination le coeur des enfants malades, pauvres et inconnus. Elle est une vraie Dame de coeur, chirurgien trop méconnu.

  2. topaz dit :

    En cette journée-symbole de « la Femme », Martine Aubry nous dit aux infos
    « Le PS est tourné vers les Français ». Hier L. Fabius nous disait qu’il n’y aurait pas de compétition entre elle, dsk et lui dans la course à l’Elysée … A la bonne heure. Enfin ! Depuis 2002 les dirigeants socialistes ont laissé du temps au temps. 8 longues années depuis 2002 pour une prise de conscience républicaine. C’est long, très long mais peut-être proche de la maturité politique. Le PS est sous les projecteurs de l’opinion, à l’épreuve du feu. Un petit coup de pouce du destin pour que le gazon pousse, pour que le vent souffle la flamme sur la cendre, pour que vivent les idées aux dépens des égos, pour rendre à la République une alternance oubliée, pour sortir la gauche de sa « dormitude » et pour que la droite puisse enfin avoir un droit de regard critique et légitime … dans l’opposition …