Turquie – Sans papiers arméniens

par · 19 mars 2010

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, menace d’expulser près de 100000 travailleurs sans papiers arméniens en représailles à un vote du Parlement suédois reconnaissant le génocide arménien de 1915.

Cette menace, si elle est exécutée, constituerait une grave violation des droits de l’homme et serait contraire aux valeurs humanistes de l’Union européenne à laquelle la Turquie a l’ambition d’adhérer. Elle serait également une provocation au moment où la Turquie et l’Arménie sont engagées à normaliser leurs relations.

Le Parti socialiste, à l’origine d’une loi en France reconnaissant le génocide arménien, condamne fermement la déclaration du Premier ministre turc. Si la Turquie démocratique n’est pas responsable des crimes commis sous l’empire Ottoman, la reconnaissance du génocide est une exigence morale.