Parti Socialiste – Colombie

par · 31 mars 2010

Pablo Emilio Moncayo, soldat colombien détenu par les FARC depuis 1997, a été libéré mardi 30 mars 2010. Deux jours plus tôt, un autre soldat, Josué Daniel Calvo, avait été également relâché par les FARC. Le Parti socialiste se réjouit de ces libérations. Il tient à féliciter tous ceux qui, par leur médiation, ont contribué à cet heureux dénouement, le gouvernement brésilien, la Croix rouge internationale, l’Église colombienne et la sénatrice Piedad Cordoba.

Le Parti socialiste avait fait part de son soutien à Gustavo Moncayo, père du dernier otage libéré en septembre 2007, en rappelant qu’au-delà de la solidarité, le PS condamne de façon catégorique les enlèvements qui violent le droit humanitaire international.

23 militaires et policiers sont toujours au pouvoir des FARC, certains depuis plus de douze ans. Ils ont droit ainsi que leurs familles à notre soutien. Les FARC doivent les libérer sans condition. L’avenir de la Colombie passe par le recours au bulletin de vote et non par les bombes, les assassinats, les extorsions de fonds et les enlèvements.