Signature de partenariat en Centrafrique: Une initiative contre productive

par · 7 avril 2010

Le Parti socialiste s’étonne de la signature sans contrepartie d’un document cadre de partenariat lors de la visite d’Alain Joyandet. Une initiative mal venue et contre productive dans le contexte actuel.

La France avait l’occasion d’exercer clairement une pression sur le gouvernement centrafricain en faveur d’un recensement nécessaire à la démocratie. Le collectif des Forces du Changement en Centrafrique réclame, en effet, un recensement préalable aux élections, ce qui est aussi l’exigence des experts du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), de l’Union européenne, et du Bureau Intégré des Nations Unies en Centrafrique (BINUCA).