Parti Socialiste – Serbie

par · 8 avril 2010

Sous la pression du Parti Démocratique et de nombreuses associations défendant les droits humains, avec l’appui de sa majorité gouvernementale, le Parlement de Serbie a adopté le 31 mars 2010 une résolution de repentance reconnaissant la responsabilité de la Serbie dans le crime de masse perpétré en juillet 1995 à Srebrenica.

Même si la résolution n’utilise pas le terme de génocide, il n’en demeure pas moins que ce geste est une étape importante dans le travail de mémoire en cours en Serbie.

Il reste néanmoins beaucoup à accomplir :

– L’arrestation de Ratko Mladic et sa remise au Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie à La Haye;

– La reconnaissance par le Parti Socialiste de Serbie de sa responsabilité dans la suite d’événements qui ont enflammé l’espace yougoslave;

– La mise en place d’une commission « Vérité et Justice » qui, à la suite du travail déjà accompli par le Tribunal Pénal International, disposera des moyens nécessaires pour défendre et honorer la mémoire des victimes des différents conflits qui ont déchiré l’ex-Yougoslavie.

Le Parti socialiste encourage le Parti Démocratique et son Président Boris Tadic à continuer ce nécessaire travail devant l’histoire, seule option pour arrimer la Serbie aux valeurs démocratiques portées par l’Union européenne.

catégorie Europe, Parti Socialiste