Ce matin sur Itélé

par · 22 avril 2010

J’étais l’invité de Patrick Jarreau ce matin sur Itélé. J’ai notamment indiqué avoir l’impression qu’il n’y a plus de gouvernement, mais un comité électoral qui serait chargé de rétablir Sarkozy dans son propre électorat et dans les sondages.

Sur une loi interdisant le Voile intégral

La question de la loi sur le voile intégral est une faute intégrale… La France n’est pas menacée par une vague islamiste qui se cacherait derrière le voile ou alors il faut que Nicolas Sarkozy s’adresse au pays.

C’est une loi inapplicable car on n’imagine pas les policiers courir après les femmes voilées pour le leur retirer. Si on vote cette loi, les femmes concernées resteront chez elles. Donc on les enferme doublement. Est-ce qu’on règle cette question par une loi ou par la dynamique démocratique pour faire triompher la modernité ? En faisant une loi, on renforce ceux qui veulent lutter contre la République.

Sécurité

En supprimant les allocations familiales, en cas d’absentéisme, on affaiblit encore plus des familles déjà en difficulté.

Retraites

C’est un vrai problème mais un mauvais débat. Le débat n’est pas à la hauteur du problème. Il est urgent de comprendre. C’est trop vite, trop partial et trop partiel. Trop vite parce qu’on nous demande en 2 mois de trouver 100 milliards pour 2050, bonjour la planification à la Soviétique ! Alors que le gouvernement a creusé de 275 milliards les déficits publics.

Trop partial parce qu’à peine avons nous avancé une proposition que le gouvernement tape sur l’opposition. Comme le dit Martine Aubry, il faut choisir: On nous consulte ou on nous insulte ?

Trop partiel parce que le gouvernement a une positon trop comptable, la question des 3ème et 4ème âges est une véritable question de société.

Mais avant tout débat il y a deux grands préalables, d’abord on ne touche pas au fond de retraite, il ne s’agit pas de le siphonner mais de l’abonder. Et on doit se préoccuper de l’emploi des seniors. Aujourd’hui au-delà des 60 ans, il a seulement 40% des seniors qui sont employés. Cela voudrait dire que l’on jette 60% des seniors dans la précarité alors qu’on s’apprête à dévaluer les pensions. Sarkozy est en grande difficulté. Il lance des offensives médiatiques, mais sur le plan politique rien n’a changé. Il doit cesser les propositions électoralistes. Il doit, au lieu de cela, gouverner le pays et le gouverner mieux.

La gauche doit construire une alternative crédible et une alliance durable. Il faut des primaires le plus tard possible car si on part trop tôt dans la « présidentielle », on sera dans la compétition interne et pas dans la réponse aux préoccupations des Français.