À propos de la Tribune de Patriat pour le retour de DSK

par · 27 avril 2010

C’est sympa, mais on n’est pas obligé de l’embêter pour l’aimer. Comme le dit d’ailleurs le petit texte de l’ami Patriat :  » Ce n’est pas le moment ». Ce n’est pas le moment de le tirer par la manche alors qu’il a fort à faire pour imposer la régulation aux banques et aider la Grèce.

Donc, ne pressons pas DSK de presser le pas car, il ne nous a pas échappé qu’il n’a pas que de cela à s’occuper. Si vous aimez DSK, lâchez le un peu.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    Elle est très lucide cette tribune et tout-à-fait d’actualité dans ce propos « dans un contexte international incertain, il faut une vision pour la France et les Français », un changement réel plutôt qu’un discours virtuel. Une seule personne peut l’incarner, il est bon de le marteler dès maintenant pour une prise de conscience collective à bon escient. « La gauche française prendra-t-elle le risque de se priver de son talent » ? C’est un « vrai » sujet de réflexion pour tout le Landernau politique qui souhaite être aux manettes en 2012 mais qui ne sait pas bien comment faire. La gauche française mérite-t-elle DSK ? Certes, s’il le veut bien, il bat Sarkozy demain matin, mais après ? Avec qui va-t-il gouverner la France ?