Mois mai 2010

30 Mai

Commentaires fermés sur Il se passe quelque chose au Moyen Orient

Il se passe quelque chose au Moyen Orient

par

D’abord la détermination de Barack Obama de ne pas attendre le 2ème mandat pour aborder le conflit Israelo-Palestinien. La diplomatie Américaine aborde la question par tous les bouts. Retrait de l’Irak combiné aux élections. Redéploiement en Afghanistan impliquant le Pakistan contre Al Qaida. Pression sur l’Iran en intéressant la Russie et la Chine. Enfin lente mais réelle mise sous pression de Netanyahou tout en rétablissant un espace diplomatique à l’autorité palestinienne. Dans le même temps l’appel « Jcall » lancé par des intellectuels juifs qui stigmatisent la politique de Netanyahou, combiné à la tentative de débloquer le blocus naval à Gaza, pendant que la diplomatie impose un espace de négociation tri partite contre Israël et l’autorité palestinienne. Cette dernière adoptant un profil extrêmement bas. Débat sans condition si ce n’est la fin des constructions de colonisation. Lire la suite…

28 Mai

Commentaires fermés sur Espagne

Espagne

par

espagne-drapeauLes socialistes espagnols ont fait adopter par le Parlement un plan de redressement économique, par 169 contre 168 et 13 abstentions. La coalition des contraires rassemblant de façon incongrue la droite, les communistes et les nationalistes basques prétendaient faire tomber José Luis Rodriguez Zapatero. Elle n’avait aucun projet alternatif. On imagine à une voix près ce qu’il serait advenu si le texte avait été retoqué. La défaite du gouvernement Zapatero aurait plongé l’euro dans de nouveaux tourments.

L’Espagne, rudement bousculée par la crise, a besoin de cohérence et d’équité pour affronter une conjoncture difficile. Mais l’Espagne serait mieux aidée si l’Europe ne stoppait pas partout la croissance avec une politique de rigueur systématique qui nous renvoie à une récession. Il faut distinguer la rigueur imposée de la rigueur d’opportunité qui est une faute politique et économique.

28 Mai

Commentaires fermés sur Pour la mise en place d'une Taxe Robin des Bois : la taxation des transactions financières (TTF)

Pour la mise en place d'une Taxe Robin des Bois : la taxation des transactions financières (TTF)

par

Le Parti socialiste français est signataire de la pétition lancée par des organisations syndicales, écologiques, de solidarité internationale et le mouvement citoyen international, appelant les leaders du G20, dont Nicolas Sarkozy, à mettre en place une taxation globale des transactions financières (TTF), lors du sommet de juin prochain, à Toronto.

Cette initiative est en cohérence avec les demandes du PSE en faveur d’une taxation sur les transactions financières, et elle est soutenue par de nombreux partis socialistes européens, parmi lesquels le SPD et le SPÖ.

Une taxe, même à un taux très faible, sur les 6000 milliards de dollars qui s’échangent quotidiennement sur les marchés financiers, jouerait un rôle de responsabilisation et stabilisation des acteurs du système, dont la spéculation a provoqué les dégâts que l’on connaît.

Surtout, cet outil fiscal dégagerait chaque année des ressources considérables, permettant d’agir en réponse aux défis globaux du XXIe siècle : lutte contre la pauvreté, aide au développement, financement de l’adaptation pour les pays les plus vulnérables au changement climatique, lutte contre les pandémies etc…

Au sein des Etats de la zone Euro, alors que les plans de rigueur se succèdent, il est enfin temps de faire un pas vers la régulation financière, et de faire preuve solidarité.

Retrouvez cette initiative à l’adresse www.makefinancework.org/?lang=fr/

28 Mai

Commentaires fermés sur Le 19ème en fêtes !

Le 19ème en fêtes !

par

Fort de son tissu associatif, le 19ème arrondissement de Paris va connaître en juin beaucoup d’événements, organisés pour et par les habitants, je vous propose ci-dessous l’agenda de ces rendez-vous:

Agenda des fêtes de quartier 2010

Samedi 12 juin

> Repas de quartier avec animations
Lieu : Place des fêtes
De 17h00 à 22h
Organisé par le Conseil de quartier Place des fêtes

Lire la suite…

28 Mai

Commentaires fermés sur Interview dans France Soir

Interview dans France Soir

par

Retraites – « Une mobilisation encourageante »

Jean-Christophe Cambadélis, député socialiste de Paris, estime que la mobilisation des Français hier dans la rue contre la réforme des retraites que prépare Eric Woerth se fait « par paliers ».

France-Soir. Les syndicats revendiquent 1 million de personnes dans les rues. Peut-on parler d’une mobilisation massive ?

Jean-Christophe Cambadélis. C’est une mobilisation encourageante. Cela prouve que la tactique gouvernementale d’annonces élastiques n’a pas dupé grand monde. Les gens commencent à se mobiliser. Cela va se faire par paliers.

F.-S. Vous étiez dans le cortège à Paris. Quelle en était la tonalité ?

J.-C. C. J’ai senti les manifestants combatifs, festifs, pas du tout abattus. Leur leitmotiv, c’était : « Ils nous prennent pour des cons. » Ils étaient surtout focalisés sur la question des retraites : le départ à 60 ans, c’est un symbole fort.

F.-S. La journée d’hier (jeudi) va-t-elle suffire aux leaders syndicaux pour peser davantage dans les négociations ? Lire la suite…

27 Mai

Commentaires fermés sur Rencontre avec Martine Aubry et 26 ambassadeurs de l’Union Européenne

Rencontre avec Martine Aubry et 26 ambassadeurs de l’Union Européenne

par

C’est à l’ambassade d’Espagne, pays qui préside actuellement l’Union européenne, que pendant plus de deux heures Martine Aubry a répondu à toutes les questions des représentants de l’union.

Visiblement très intéressés voire intrigués par la Première secrétaire. Celle-ci a indiqué que l’on avait trop tardé à aider la Grèce et à mettre 750 milliards d’euros sur la table. Abordant tous les sujets budgétaires ou du pacte de stabilité et de croissance. Elle a marqué son inquiétude devant le repli sur soi alors que l’Europe est d’abord un « tous ensemble ».

Pour ma part j’ai poursuivi sa réflexion sur l’immigration, estimant que sans vraie politique contre la crise alimentaire et sans euro méditerranée, pas de politique des frontières qui aillent. Pointant au delà de l’absence de gouvernance économique, l’Europe en Grèce s’était occupée des critères de convergence économique mais avait ignoré la performance de l’Etat en terme de lutte contre l’évasion fiscale ou la rentrée de l’impôt. L’Europe s’était piégée elle même, aveuglée par le libre marché. Enfin je me suis inquiété que dans l’avion Européen tous les états aient décidé de stopper les moteurs de la croissance au même moment. C’est la chute avérée. loin de rassurer les marchés, cela les dépriment et créé par ailleurs vu la récession les conditions de la montée des populismes, du nationalisme en Europe.

Martine Aubry devait conclure les débats en abordant la situation Française, les retraites, les perspectives électorales jugées ouvertes mais prématurées.

26 Mai

Commentaires fermés sur La polémique d’outre tombe

La polémique d’outre tombe

par

Le Président de la République s’énerve de se voir porter la pancarte abolitionniste de la retraite à 60 ans.

Il provoque pour le faire oublier une polémique d’outre tombe avec François Mitterrand. La question dans ces conditions est pourquoi ne l’avait il pas proposer lorsqu’il était ministre de l’économie ou lors du long règne de Jacques Chirac ? En cette période la France vaut mieux qu’une basse polémique…

26 Mai

Commentaires fermés sur [Parti Socialiste] Iran: la libération de Jafar Panahi

[Parti Socialiste] Iran: la libération de Jafar Panahi

par

Le cinéaste iranien Jafar Panahi a été libéré sous caution mardi après trois mois passés en prison. Son arrestation, il y a trois mois, avait soulevé une vague de protestation et d’indignation dans le monde.

Le Parti socialiste se réjouit de la libération de Jafar Panahi. Il demande la libération de tous les prisonniers d’opinion en Iran et appelle les forces de progrès et de liberté dans le monde à rester mobilisées pour soutenir les forces démocratiques iraniennes dans ses revendications légitimes.

25 Mai

1 Comment

Interview dans Libération

par

logo LibérationLibération publie aujourd’hui une interview que je vous propose de retrouver ci-dessous:

Libération: L’entente cordiale DSK-Aubry, c’est fini?

J.C Cambadélis: Prenons un peu de hauteur. La France, comme l’Europe, vit une crise économique et politique. Seule la gauche est en situation de créer le choc de confiance qui nous permettrait de nous en sortir. Voilà pourquoi, au PS, nous sommes condamnés à nous entendre. On est en train de nous refaire le coup qui avait été fait à Ségolène Royal: on a un leader plébiscité par les sondages, mais qui diviserait la gauche, et un leader adoubé par le parti, mais qui diviserait le pays! Si on rentre dans cette mécanique, à l’arrivée, ce sera Sarkozy.

L’éthique de responsabilité va donc pour une fois l’emporter au parti socialiste?

« C’est une nécessité absolue. Il vaut mieux se concentrer sur le projet, l’alternative, la sortie de crise plutôt que sur des supputations autour de candidats qui n’ont d’ailleurs pas encore décidé s’ils l’étaient ou pas. Il faut faire de cette situation, où nous avons deux personnalités qui battent Sarkzoy dans les sondages, un atout, plutôt qu’un obstacle. »

Entre les deux, le pacte de non agression tient donc encore?

« Cela tombe sous le sens. C’est Nicolas Sarkozy qui sera le champion de la droite. Et même si les Français sont en colère, exaspérés par sa politique, notre victoire n’est pas mécanique. Il faudra être tous ensemble. Le moindre caillou dans la chaussure  de la gauche serait un handicap pour le sprint final. »

En évoquant le « dogme » de l’âge légal de la retraite à 60 ans, DSK a pourtant pris l’exact contrepied de la position édictée 48 heures plus tôt par le parti et sa première secrétaire. Un petit caillou dans la chaussure de Martine Aubry? Lire la suite…

23 Mai

Commentaires fermés sur Grève dans les structures d’accueil de la petite enfance

Grève dans les structures d’accueil de la petite enfance

par

Hier, jeudi 6 mai 2010, plusieurs structures d’accueil de la petite enfance de ma circonscription étaient à nouveau en grève. Plusieurs journées d’actions nationales avaient déjà été organisées un peu partout en France entre le mois de février et le mois d’avril 2010 avec le même mot d’ordre : Accéder à une politique publique pour la petite enfance ambitieuse et constituant un véritable investissement sur l’avenir!

Alors que le gouvernement de Nicolas Sarkozy a engagé une réforme du décret du 20 février 2007 relatif aux établissements d’accueil des jeunes enfants ( EAJE), destinée à offrir davantage de places d’accueil, le compte n’y est pas et la méthode non plus.

Le compte n’y est pas puisque le gouvernement refuse de prendre en compte la réalité du nombre d’enfants, par rapport aux nombres d’accueil : 60 % des enfants continuent d’être gardés par leur parents. Lire la suite…