Incident prévisible autour de la burqa

par · 19 mai 2010

Reprenons. Nous sommes totalement contre la burqa. Mais cette loi de circonstance n’a pas de sens. D’abord parce qu’elle cherche plus des voix qu’une voie et singulièrement dans une extrême droite populiste. Ensuite parce qu’elle offre le terrain rêvé (pour qui a mené quelques combats sociaux) pour construire une agitation autour de la transgression. L’incident lors du meeting de « Ni putes ni soumises » à Montreuil hier soir en est la démonstration. Enfin la résolution unanime du Parlement était, à cette étape, suffisante; pas la peine d’en rajouter et de se mettre sous le coup d’une décision de justice contraire, encore moins de mettre en place des « stages de rééducations citoyens pour musulmans déviants ».

Chers libres penseurs et fervents défenseurs d’une loi, qu’en pensez-vous ? Tout cela ne me dit rien qui vaille.

Les commentaires1 Commentaire

  1. topaz dit :

    On accorde trop d’importance et d’énergie à ce débat, entretenu par une sorte de gourme politico-médiatique, qui concerne 4000 femmes. Les stages de ré-éducation sont inutiles, elles ne sont pas débiles. Celles qui portent la burqa vivent en France par choix. Elles ne peuvent se comporter sur le sol français comme si elles étaient dans leur pays. Elles ont aussi des devoirs de « take care ». Qu’elles portent leur burqa en privé et qu’elles respectent la loi dans les lieux publics. Si je vais dans une maison d’hôtes au Japon je dors « mal » sur un tatami mais je ne demande pas un lit.
    Pendant ce temps, les suicides continuent chez France Télecom. Plus personne n’en parle.