Manifestation pacifique dans le Bas-Belleville

par · 21 juin 2010

Hier après-midi, dimanche 20 juin 2010, s’est tenue une manifestation pacifique dans le quartier Bas-Belleville dans le 19ème arrondissement de Paris.

Cette manifestation, organisée par les représentants des associations du quartier Bas-Belleville manifestaient leur mécontentement à l’égard du climat de tension crée suites aux agressions de vols avec violences qui se sont produites depuis quelques semaines à l’encontre de ressortissants d’origine chinoise.

Cette mobilisation, sur des bases républicaines, des personnes résidant à Belleville avait pour seul mot d’ordre la mise en place d’interventions de Police conséquentes et efficaces pour que le calme qui y règne habituellement revienne.

Je tiens ici à m’associer pleinement à leurs revendications et je me joins à l’intervention de Monsieur Roger Madec, Sénateur -Maire du 19ème arrondissement de Paris pour que la Préfecture de Police mette en place les moyens suffisants pour que soient mis à mal les auteurs de ces agressions et que le calme et la tranquillité revienne dans ce quartier.

Ci-dessous le courrier à l’attention de Monsieur Michel Gaudin, Préfet de Police de Paris:

Paris, le 20 juin 2010

Monsieur Michel GAUDIN
Préfet de Police de Paris
Direction de la Police Générale
7/9, Boulevard du Palais
75195 PARIS RP

Monsieur le Préfet,

Je souhaiterais attirer tout particulièrement votre attention sur les événements qui se sont déroulés dans le quartier Bas-Belleville dans le 19 ème arrondissement de Paris.

En effet, hier après-midi, dimanche 20 juin 2010, à l’appel d’un collectif d’associations de commerçants et de riverains franco-chinoises, une manifestation pacifique à laquelle je tiens à m’associer pleinement regroupant plusieurs milliers de personnes s’est déroulée, demandant un retour au calme et à la tranquillité dans ce quartier.

Ce rassemblement pacifiste s’est tenu à l’issue de plusieurs incidents liés à des vols avec violences à l’égard de personnes résidant dans ce quartier, avec pour mot d’ordre, le refus de voir s’installer un tel climat et l’intervention des forces de police nécessaires et compétentes permettant d’interpellation rapide des agresseurs et le retour au calme.

Dans ce sens, je tiens içi à m’associer avec la demande de la mairie du 19 ème arrondissement de paris et sollicite de votre part, Monsieur le Préfet, la mise en place de dispositions nécessaires et conséquentes pour que cessent ces agissements et que le calme revienne dans ce quartier.

Veuillez recevoir, Monsieur le Préfet, l’expression de mes salutations distinguées.

Jean-Christophe CAMBADELIS