Divergence au sommet de l’État sur l’inflexion hypersécuritaire

par · 23 août 2010

Depuis deux mois, l’axe Sarkozy/Hortefeux est soutenu par le clan du président (Estrosi-Besson-Lefebvre etc…). Mais en trois mois le Premier ministre n’a pas trouvé la moindre occasion pour manifester son accord avec ce cour nouveau qui abaisse la France dans le monde et est sécuritairement inefficace.

Alors de deux choses l’une. Soit il est d’accord il doit le manifester, soit il ne l’est pas et il doit à la France de le dire.

En tout état de cause son silence isole encore plus Nicolas Sarkozy.